Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

la ronde des couleurs : le turquoise....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

ce mois ci Chantal et Lylou nous demandaient comme couleur

le turquoise

voici ma modeste participation

 

 

 j'ai du faire ces photos avec flash car pas assez de lumière

mais du coup tout ce qui était bleu turquoise

est devenu plus sombre


je suis très déçue du rendu mais je vous publie quand même

 

 turquoise-0002-.JPG

      un beau foulard de soie, collection musée, tableau de Monet

 

mon poisson en verre auquel je tiens beaucoup

turquoise 0009

 

à titre indicatif le revoici mais au soleil avec sa couleur bien plus turquoise

bleu-0015

 

un livre que j'ai bien aimé, un thriller évidemment....

turquoise 0022

 

du turquoise pailleté sur le noeud pour cette superbe  boite avec une Mimine (lylou et moi avons une Mimine noire et blanche) 

turquoise 0014

 

des petits coeurs pailletés pour donner de la billance

turquoise 0012

 

 

quelque chose auquel je tiens particulièrement

un cadeau de mon fils quand il était en primaire

une peinture sur soie

 

son poisson dans des eaux turquoise

turquoise 0046

 

 

j'ai cherché deux de mes clichés que je trouve joliment turquoise


turquoise 0405

 

turquoise 0048

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

n'oubliez pas le papotage le 1/05

 


 


 


c'est quand le printemps ????????

Publié le par chemin de tables

Bonsoir à toutes et tous

 

 

juste un aperçu de mon après midi.....

super pour un 27 avril...!!!

 

chez nous un dicton dit :

"s'il neige sur la feuille, il reneigera sur la feuille"

 

il a neigé le 28 octobre sur des feuilles abondantes

il neige sur celles toutes récentes de fin avril

 

 

les cerisiers venaient juste de fleurir 

27-avril-2013 0305

 

le lilas commençait à avoir de beaux boutons de fleurs

 

CSC 0309


CSC 0310

 

samedi dernier comme je vous ai montré la neige à écrasé les jonquilles

là ce sont les tulipes qui en sont habillées

CSC 0314

 

CSC 0315

 

27-avril-2013 0280

 

27-avril-2013 0281

 

CSC 0316

 

27-avril-2013 0287

 

27-avril-2013 0296

 

CSC 0146

 

CSC 0147

 

il y a eu foule tout l'après midi au restau des oiseaux que bien sur j'avais laissé ouvert

27-avril-2013 0210

 

27-avril-2013 0159

 

CSC 0322

 

27-avril-2013 0286

 

 

n'oubliez pas le papotage du 1 mai

et me dire si vous participez

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 


Publié dans photos divers

Partager cet article

Repost 0

"entre ombre et lumière" : animaux Africains......

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

cette semaine la communauté nous demande

"animaux Africains"

 

 ce modeste billet sur le sujet

je le dédie à mon aminaute Frieda

et j'en profite pour l'embrasser fort

 

 

ces objets photographiés chez moi viennent justement d'Afrique

 elle savait que j'aimais les animaux

et de ce pays entre autres les girafes 


j'en avais une 

animaux-africains 0043

 

animaux-africains 0044

 

animaux-africains 0042

 

tous sont fait main bien sur

cette carte, une aquarelle de ce peintre dont nous parle souvent Frieda et dont j'adore son travail

Mr Dende O

animaux-africains 0009

 

animaux-africains 0010

 

ce tableau fait avec des ailes de papillons

une technique que je n'avais jamais vue 

 

animaux-africains 0014

 

animaux-africains 0017

 

animaux-africains 0020

 

ces couverts à salade, un très joli duo

animaux-africains 0023

 

animaux-africains 0027

 

 

et pour compléter je vous propose des photos prises au parc animalier de Peaugres

 

la qualité n'est pas très bonne je m'en excuse

mais je les aime ces photos et elles auront cet été 10 ans donc ça me fait plaisir de les partager avec vous


et ces animaux Africains au moins je les ai vu "en vrai" même si loin de chez eux


(je vous ai déjà parlé des parcs ou réserves qui même si beaucoup critiquent le fait de mettre des animaux en captivité, et je suis la première à dénoncer quand il y a mauvais traitement et j'adorerai de les voir seulement évoluer "en paix" chez eux bien sur........mais il y a aussi des gens qui donnent tant d'eux pour sauver des espèces massacrées dans leur habitat naturel ou dont l'homme détruit leur habitat ce qui revient à les décimer aussi...... en Afrique c'est le cas comme dans d'autres pays , et de ce fait leur survie dépend en partie de ces gens formidables, des réserves ou parcs créés, de la surveillance permanente etc .....je vous ai fait un billet sur les émouvantes naissances en captivité et je vous l'ai déjà dit je prévois un billet coup de gueule un de ces jours sur le massacre des animaux)


      P3110004

 

P3110006

 

P3110011

le repas arrive  en hauteur

P3110012

 

Sans titre 1


malgré la vitre quel beau moment d'admirer ce couple qui se prélasse, la crinière de Mr est magnifique

P3110102

là ils sont moins câlins....mais se prélassent aussi

P3110105

pour eux , position d'alerte, le repas est annoncé....

P3110107

 

P3110108

 

revoici les girafes

casse croûte aussi pour elles

P3110099

 

P3110092

 

P3110093

 

 

~~~~

je n'ai toujours pas rattrapé mon retard et je n'y arriverai pas

mais je viens vous voir petit à petit

et c'est avec plaisir que je vous laisse un mot

même si pas sous tous les billets pour les copinautes qui publient tous les jours voir plus .....

merci de votre compréhension

~~~~

 

 

la fin du mois arrive à grand pas

et comme d'habitude je vous demande

de me dire en com si vous désirez participer

au papotage du 1 mai

que j'établisse ma liste pour pouvoir aller chercher vos liens de vos billets publiés le 1 mai au matin

merci d'avance

 

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 


 

marché aux fleurs et à la dentelle...dernier volet

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

voici le denier volet de cette balade de dimanche 14 

 

après la dentelle et les fleurs de ce marché voici un petit tour dans le parc du château


parc 0234 

 

parc 0450

 

parc 0326

 

parc 0365

 

je vais vous le présenter avec les mots du site du château de Sassenage

j'ai trouvé la présentation très jolie


CSC 0442

 

CSC 0319

 

parc 0280

 

parc 0423

 

parc 0190

 

Sans titre 1

 

parc 0381

 

parc 0353

 

Passé la grille en fer forgé de l'entrée du château, le parc offre aux visiteurs un moment de rêve et de calme dans un espace naturel préservé.


parc 0259

 

En pleine agglomération grenobloise, le parc du Château de Sassenage propose un riche patrimoine végétal, parmi lequel, quelques uns des plus beaux arbres remarquables de l'Isère.


parc 0224

 

parc 0158

 

parc-0401-.jpg

 

parc 0346

 

Au fil de la promenade, des vues se créent sur les contreforts du Vercors, le massif de la Chartreuse et vers les chaines de Belledonne.


parc 0439

 

parc 0292

 

dentelle 0477

 

Le parc paysager du Château de Sassenage fut aménagé à partir de 1852 par Tardy et Lecomte pour Raymond-Ismidon-Marie, Marquis de Bérenger.


parc 0175

 

parc 0177

 

parc 0174

 

Antérieurement, trois autres jardins avaient été plantés à l'ouest du domaine, le long de l'axe principal. Une partition somme toute classique qui plaçait dans un même prolongement la cour d'honneur, le château lui-même et le jardin.


parc 0235

 

parc 0239

 

parc 0251

 

parc 0253


parc 0414

 

parc 0412

 

Soumis aux modes des époques, ces jardins furent tour à tour maniériste à la fin du 16è siècle, à la française au 17è siècle, puis à l'anglaise au 18è siècle.


parc 0257

 

parc 0261 

 

parc 0268

 

parc 0271

 

Sans titre 2

       Au milieu du 19è siècle,  le dessin du parterre de l'ancien jardin anglais sera plus ou moins conservé.  Le nombre de bosquets sera augmenté et la prairie boisée sera étendue au haut du parc.


       parc 0276

 

parc 0169

 

parc 0344

 

parc 0345

 

       Quelques arbres remarquables vinrent agrémenter l'ensemble du domaine clos de mur en embellissant notamment le grand pré.


parc 0299

 

parc 0331

 

parc 0430

 

Sans titre 1..

 

 

Ce dernier, fauché année après année depuis des siècles, constitue à présent un biotope rare dans notre environnement que l'on se doit de préserver pour les générations futures !


parc 0313

 

parc 0380

 

parc 0361

 

parc 0445

 

Sans titre 2..

 

Héritier des aménagements des jardins irréguliers des 18è et 19è siècles, le parc du Château de Sassenage offre de nos jours le charme d'un espace romantique ou fraîcheur et sérénité se goûtent à l'ombre d'arbres plus que centenaires.


parc 0454

 

CSC 0397

 

parc 0287

 

parc 0426

 

parc 0433

 

 parc 0424

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 


"en vert comme bleu": envie de printemps...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

je vous souhaite un très bon dimanche


et je ne sais pas chez vous ????

mais chez moi c'est affreux dehors !

après une journée de forte pluie non stop vendredi, 4° au retour du travail

hier tout le matin ce fut neige et qui tenait au sol, heureusement fondue dans l'après midi après pluie

aujourd'hui c'est brouillard à couper au couteau


la Toussaint .....mais avec des jonquilles écrasées

cliché de ce matin 10h

en-vert-comme-bleu-0003-.jpg

la photo n'est pas floue.....c'est juste le brouillard ambiant

idem autour de cette silhouette du lilas bien sur loin d'être fleuri

en-vert-comme-bleu-0005.jpg

 

 

je ne vous surprendrai donc pas en vous disant mon envie de printemps ...???

 


j'ai donc voulu une note fleurie quand même

pour un billet ce dimanche

comme le demande la communauté en vert comme bleu


j'ai choisi un cliché de ma toute petite touffe de muscaris, juste avant la neige d'hier

 

des fleurs bleues

dans un cadre entre vert de la mousse de l'arbre

et vert de l'herbe de début de printemps

24 avril 2010 (9)

 

Printemps qui vient…

 

 

Printemps qui vient fleurir le temps

arrive un jour sans qu’on le voit venir

Printemps qui vient comme le vent

souffler sur l’hiver et le faire partir

Printemps qui vient renaître à nouveau

nous caresser la peau et nous faire sourire

Printemps qui vient avec la douceur

accueillir le Soleil qu’on avait oublié

Printemps qui vient nous réchauffer

arroser les jardins, faire jaillir les fleurs

Printemps qui vient nous dire Je t’aime

Afin qu’on puisse tout recommencer


Elodie Santos

 

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

 

marché aux fleurs et à a dentelle...volet 2

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

je vous ai présenté ce petit marché, les dentellières amateures  et parlé un peu du château de Sassenage ici


 

je continue en vous proposant de vous balader avec moi entre les stands de fleurs 

 

fleurs 0087

 

 

je n'ai presque pas fait de photos, je n'ose jamais prendre des stands de près, ni les produits qu'ils vendent et encore moins les gens, d'ailleurs beaucoup ne veulent pas

 

donc ce billet pour juste partager avec vous cette ambiance de ce matin dans ce joli cadre

 

fleurs 0089

 

fleurs 0076


fleurs 0071

 

fleurs 0078


 

fleurs 0081


 

et comme je vous l'avais promis dans le volet 1 vous parler un peu de

la fée Mélusine

 

(comme souvent plusieurs variantes à la légende, je vous donne celle du site de Sasseange)

 

 

 

La fée Mélusine est toujours présente au château de Sassenage, au-dessus de la porte d’entrée qui porte les armoiries de la famille de Bérenger-Sassenage

 

  fleurs 0470

 

  La légende de Mélusine est la plus célèbre de Sassenage, faisant partie intégrante du patrimoine de la commune, et plus particulièrement des Cuves, depuis des siècles.

Cette fée, sculptée sur la façade du château Bérenger, a donné son nom à une rue de la commune mais également à la première pile atomique grenobloise, et est encore très présente dans Sassenage

 

fleurs 0474

 

Mélusine est une fée poitevine dont l’histoire a fait souche en terres sassenageoises.

Comme dans d’autres légendes médiévales, il est question d’une fée qui s’unit à un chevalier et lui apporte abondance et prospérité, jusqu’au jour où, à la suite d’un événement provoqué par ce dernier, non-respect d’un interdit, elle disparaît à tout jamais.

 

fleurs 0471

 

Lors d’une partie de chasse, le roi d’Albanie Elinas rencontre Présine, une belle jeune femme. Elle accepte sa demande en mariage à la condition qu’il ne la voie jamais accoucher.

Il rompt son engagement en venant admirer ses trois filles, qui disparaissent alors avec leur mère.

Plus tard, ces dernières apprennent la faute de leur père et l’enferment par vengeance. Présine, qui aime encore son époux, les châtie. Mélusine, l ‘aînée, est alors condamnée à se transformer en serpent tous les samedis.

Si elle se marie, son époux ne devra jamais la voir sous sa forme de serpent car, l’histoire familiale se répétant, elle disparaîtrait pour toujours.

 

fleurs 0473

 

  Un jour, dans la forêt, elle rencontre Raymondin, fou de douleur après avoir tué son oncle accidentellement.

Elle le réconforte et lui propose de l’épouser, lui indiquant qu’elle ferait de lui un puissant seigneur, à la seule condition qu’il ne cherche pas à la voir le samedi.

 

    fleurs 0459

 

  Or, un samedi, le frère de Raymondin leur rend visite et s’étonne de ne pas voir Mélusine.

Il la soupçonne de déshonorer son mari. Fou de colère et de jalousie, Raymondin ouvre la porte de la pièce dans laquelle Mélusine prend son bain et découvre son secret.

Elle s’enfuit alors dans les grottes de Sassenage pour ne plus jamais revenir.

La légende dit qu’elle en sortait pour annoncer la mort de l’un des membres de la famille de Sassenage.

 

fleurs 0342

 

fleurs 0025

 

fleurs 0026

 

Les chélidoines, pierres ophtalmiques ou comment tout ramène à Mélusine…

 

Une autre légende est parvenue jusqu’à nous, celle des pierres ophtalmiques.

Ces pierres précieuses étaient autrefois élevées au rang de Merveille du Dauphiné, la 5ème, juste après les Cuves.(qui sont la 4eme merveille du Dauphiné)

Les vieilles pharmacopées, en 1645 déjà, donnent la formule d’une pierre divine qui servait à préparer un collyre.Mais ces pierres n’auraient finalement rien à voir avec ça.

Selon la légende, elles ne seraient rien d’autre que les larmes de Mélusine qui, coulant avec abondance, s’étaient transformées en pierreries en roulant sur le sol.

Il s’agirait en fait d’orbitolites, fossiles lenticulaires dont la forme, la taille et la couleur correspondent aux descriptions faites par les anciens au sujet des pierres ophtalmiques et que l’on trouve dans la montagne aux environs de Sassenage.

 

 

fleurs 0463

 

fleurs 0465

 


 

fleurs 0058


 

fleurs 0053


 

fleurs 0056


 

fleurs 0046


 

fleurs 0047


 

fleurs 0072

 

 

fleurs 0057

 

fleurs 0066

 

fleurs 0067

 

fleurs 0061

 

fleurs 0064

 

fleurs 0068

 

fleurs 0145


 

fleurs 0084

 

fleurs 0079

 

fleurs 0080

 

fleurs 0075


 

fleurs 0481

 

fleurs 0054..

 

fleurs 0055

 

fleurs 0077

 

 

fleurs 0479

 

 

dernier volet ça sera une balade dans le parc

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 


 


 


 


"entre ombre et lumière" : tchin-tchin...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

  

cette semaine la communauté nous propose 

"tchin-tchin"

 

 

thème que j'avais proposé

mais quand Hauteclaire nous avait demandé une idée de thème pour fêter la 100 eme de la communauté

 

 j'avais trouvé sympa de trinquer toutes ensembles cette semaine là !!!

on trinque volontiers pour un évènement festif non ?

 

 

et dans le double mot ça pouvait faire

un tchin pour "ombre

un tchin pour "lumière"

 

 

 sorti du contexte de cette 100 eme à fêter

ça n'a plus vraiment de raison d'être...

mais  comme Hauteclaire l'a gardé

voici mon petit billet avec quelques mots sur cette expression

car j'aime bien essayer de chercher un peu des infos sur le Net selon les sujets....

 

  

(infos encyclopédie des expressions)

 L’expression populaire employée lorsqu’on veut “porter un toast” ou trinquer en l’honneur d’un événement ou d’une personne, est connue pour être “tchin-tchin”… mais, quelle est son origine?

 

D’aucuns vous ressortiront la plaisanterie concernant cet industriel français qui, après avoir signé un important contrat en Chine, voulut honorer ses hôtes d’un toast typiquement français avec champagne sabré et un bruyant “tchin-tchin” adressé à la cantonade (c’est la cas de le dire) avec le verre levé.

Cette coutume méconnue de la délégation chinoise, la laissa quelques secondes pantoise avant que son responsable ne lève à son tour son verre en criant joyeusement: “France, France!”.

Nul besoin de vous préciser que ce n’est pas l’origine réelle de l’onomatopée “tchin-tchin”.

 

tchin-tchin 0483..

 

 

 Une autre supposition, bien que non certifiée, nous ramène de nouveau en Chine, où la locution “tchin-tchin” serait apparue.

Il paraîtrait qu’au XVIIIe siècle, “ts’ingts’ing” signifiait bonjour dans le langage approximatif utilisé par les anglais dans les ports chinois.

Cette expression se serait alors popularisée et serait passée, avec les marins, en Angleterre.

Elle se serait peu à peu transformée pour devenir le “tchin-tchin”, que nous connaissons encore aujourd’hui.

 

Photo 105

 

 

Une dernière origine, beaucoup plus crédible, est avancée; elle s’appuie sur une coutume moyenâgeuse.

En effet, l’empoisonnement étant à cette époque le plus sûr moyen d’éliminer un adversaire, les aliments étaient souvent sujets à suspicion.

Pour se protéger, les seigneurs avaient pris l’habitude de mêler la boisson de leur verre à celle de leurs convives, les invitants ainsi à boire la même chose qu’eux.

Plus tard, cette tradition se serait muée en un geste simplifié: le seigneur heurtait sa coupe, remplie à ras bords, à celle de son compagnon de table, ce qui faisait immanquablement déborder sa boisson dans le verre de son partenaire… premier “tchin”, le deuxième “tchin” faisant allusion au son que provoquait à son tour la coupe du convive qui effectuait la même manœuvre en sens inverse.

L’expression “tchin-tchin”, tirée donc d’une onomatopée, aurait ainsi traversé les âges pour être encore usitée actuellement, même si de nos jours, elle n’est plus signe de défiance, mais bien de fête et s’est simplifiée, puisqu’on ne trinque plus deux fois, mais une seule.

Notons cependant, qu’un convive qui refuse de trinquer à l’heure actuelle, s’attire implicitement la réprobation de ses hôtes qui le soupçonnent de vouloir se mettre en marge du groupe … résurgence de notre passé moyenâgeux?


 Photo 104

 

infos Wikipédia


 

« Tchin ! Tchin ! » symbolise le bruit des verres.

  De nos jours, on ne cogne qu'une seule fois les verres entre eux, mais on continue à dire deux fois « tchin ».


On peut aussi dire « Tchin ! Tchin ! » en trinquant à l'américaine, c’est-à-dire en levant le verre sans les entrechoquer.

      Photo 128

 

D'après le Trésor de la langue française informatisé, l'expression viendrait de « tsing tsing »2, qui signifie « salut » en pidgin de la région de Canton, en Chine.

Équivalents dans quelques langues étrangères

 Allemand : prosit

Ce terme généralement prononcé sans le « i » (prost) est la forme conjuguée à la 3e personne du singulier au conditionnel présent actif du verbe latin prodesse (= être utile) et constitue donc un souhait, « que cela puisse être utile. »

L'expression a d'abord été utilisée dans les milieux estudiantins au début du xviiie siècle avant de passer dans le langage courant. Le terme prost est de plus utilisé comme pour exprimer un pressentiment pessimiste du genre : Der Krieg ist ausgebrochen ? Na dann prost! (La guerre est déclarée ?Alors là, on risque de trinquer !).


Anglais : Cheers


Portugais : « Saúde! » C'est-à-dire « Santé! »


Japonais : Kampaï (attention : en japonais Tchin Tchin signifie pénis3).


Russe : L'expression на' здоровье (na' zdrovié) signifie « à (notre) santé ». La forme plus polie est за ваше здоровье (za vachié zdrovié) c'est-à-dire « à votre santé. »

Photo 130

 

 "Tchin-Tchin" est devenu synonyme de trinquer. Pourtant quand on y regarde bien, il y a là une bizarrerie...

La prochaine fois que vous serez en tête à tête au restaurant, trinquez avec votre partenaire ! Et écoutez le bruit ! Ça fait "Tchin", pas "Tchin-Tchin" ! Il manque donc un "Tchin" !

Quel est donc ce mystère ?

Photo 027

Il est curieux de constater que pendant les années 70, cette coutume à eu tendance à se perdre, remplacée par le lever du verre à l'Américaine (Ah ! Le type qui lève son verre en faisant "Tchin-Tchin" mais en ne trinquant pas...).

Depuis les années 80 la tradition est repartie, allez donc savoir pourquoi !


tchin-tchin 0737

A la votre, Tchin ou Tchin-Tchin...

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots


marché aux fleurs et à a dentelle...volet 1

Publié le par chemin de tables

 

 

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

je vous propose aujourd'hui ma sortie de dimanche ,

sous un soleil resplendissant qui nous à toutes et tous réjoui bien sur

 

 

un marché aux fleurs et à la dentelle

  pas très loin de chez moi, dans la petite ville de Sassenage

marché dans la cour d'honneur du château de Sassenage

 


 

pour une fois....

je vais faire cette balade avec vous en 3 billets

 


aujourd'hu volet 1

petite présentation du chateau (site internet Sassenage)

puis la dentelle montrée par des débutantes commes des plus confirmées, en associations

 

volet 2

un peu de la légende de Mélusine

sa présence sur le fronton du château

puis le marché aux fleurs

 

volet 3

la promenade dans le parc

 

 

 

 

 

 

La famille des Bérenger Sassenage

  « Il est peu de grandes maisons qui, remontant jusqu’à leur origine, ne rencontre une fable : celle de Sassenage y trouve Mélusine » (N. Chorier).

  (mélusine dans le volet 2)


 

dentelle 0021

 

Le Château de Sassenage, dressé au pied du Vercors, est connu pour la qualité de son architecture, mais aussi son passé et ses nombreuses collections qu’il renferme.

Aujourd’hui, il est une référence en matière d’accueil et de prestations commerciales.


dentelle 0024

 

La famille de Sassenage s’établit en Dauphiné vers l’an mil.

Branche affiliée au Bérenger du Royans dès le 14è siècle, la maison de Sassenage étend son influence sur une vaste partie du Dauphiné et tout particulièrement sur les contreforts et la partie nord du Vercors.

 

Malgré l’aura que lui confère sa position de seconde baronnie du Dauphiné, et malgré la légitimité historique de la famille, symbolisée par les restes d’un château fort aux Côtes de Sassenage, la famille de Bérenger-Sassenage cherche le moyen de conserver son rang et d’afficher sa puissance.


dentelle 0020


Pour ce faire, les Sassenage décident au milieu du 17è siècle, d’édifier un château de réception en remplacement de l’ancienne maison forte.

Le château (actuel) est construit de 1662 à 1669. Peu après l’achèvement de cette demeure, la famille, rejoint la Cour de Versailles où, très proche de la famille Royale, elle occupe de hautes fonctions civiles et militaires tout au long du Siècle des Lumières.


dentelle 0038

 

  Noblesse d’épée au service de la couronne, les Bérenger-Sassenage appartiennent au cercle très restreint des privilégiés vivant au château de Versailles auprès des descendants de Louis XV.

Au milieu du 18è siècle, l’héritage légué par le duc d’Hostun de Tallard permet aux descendants de Mélusine d’étendre et d’étoffer leur territoire aux actuels départements de la Drôme et des Hautes Alpes.


dentelle 0039


Au cours des deux derniers siècles, les Bérenger-Sassenage continuent de marquer leur temps en s’investissant dans la vie politique et sociale. 


dentelle 0460


Il faut néanmoins toute l’énergie et le dynamisme de la dernière représentante, Pierrette Elisa de Bérenger, pour que le nom et la mémoire de la famille perdure à jamais.


Le château a été légué à la Fondation de France par la dernière héritière des Bérenger-Sassenage, en 1971, avec une part de sa fortune.

Ce legs s'accompagnaient de la création de la fondation Bérenger-Sassenage, sous égide de la Fondation de France, qui avait pour but de gérer la dotation afin de générer les fonds nécessaires à l'entretien du domaine.

Une partie des collections sera bientôt vendue aux enchères, ce qui provoque une large indignation. La vente a été interdite in extremis par le tribunal de grande instance de Paris, la veille de la date prévue et pour une durée de deux ans. Mais depuis....(!!!)

 

dentelle-0423.JPG


 

ce marché est organisé par :


dentelle 0045

 

les stands sont dans la cour d'honneur

(volet 2 )

 

dentelle 0041

 

une très jeune fille débute la dentelle

bravo à elle


dentelle 0096

 

Sans titre 1Sans titre 2

 

dentelle 0099

 

une autre, juste un peu plus "grande", bravo aussi


dentelle 0102

 

Sans titre 3

 

dentelle 0110

 

travail "à plat" m'a t-on expliqué

 

dentelle 0113

 

et sur tambour


dentelle 0106

 

superbe tambour sculpté

 

dentelle 0109

 

un Monsieur nous montre comment il sculpte ceux de sa femme


dentelle 0129

 

une dentellière confirmée travaille sur celui-ci

 

dentelle 0116

 

dentelle 0117

 

un de leur stand à gauche du cliché

ce superbe soleil fut vraiment le bienvenu


dentelle 0443

 

de plus près

 

dentelle 0139

 

dentelle 0140

 

 

on nous proposait d'essayer

j'ai décliné l'invitation...


dentelle 0468

 

très belle bande de dentelle

 

dentelle 0118

 

dentelle 0120

 

dentelle 0121


un autre stand, des tables de travail pour les dentellières de l'après midi

 

dentelle 0143


 

dentelle 0150

 

dentelle 0151

 

des créations exposées

je n'ai osé que peu de photos


(il y avait des cadres en verre donc reflets sur les photos)

 

Sans titre 1..


 

dentelle 0135..

 

dentelle 0135

 

dentelle 0124

 

dentelle 0125

 

Sans titre 4

 

dentelle 0136

 

dentelle 0137

 

c'est fini pour aujourd'hui

on sort de la cour


dentelle-0043.JPG

 

dentelle-0042.JPG

 

avec la chaine de Belledonne enneigée en face de nous

 

dentelle-0477.JPG

 

 

 

j'ai un énorme retard, mais je vais essayer de passer voir toutes les copinautes peut être sans laisser un com sous chaque billet, surtout chez celles qui publient beaucoup,comme vous savez j'aime faire pourtant... mais là,pour tenter m'en sortir

merci de votre compréhension

 

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots



quelques fleurs pour vous souhaiter bon week-end....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

 

un billet avec un peu de couleurs, de printemps

 

une envie j'espère partagée par vous..?

 

      j'en profite pour vous offrir ces quelques fleurs

 

 

 

et un petit tour du jardin, pas en avance

photos de mercredi après midi

 

 

 

 

Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur.

Céline Blondeau

 

 


mes pensées sont les belles touches de couleurs du moment

commencent timidement quelques jonquilles

mais les arbres n'en sont qu'au stade du bourgeon habituellement de mars


 

08 avril (17)


 

CSC 0030

 

le pommier


CSC 0021

 

voici une de mes 3 jacinthes....riquiquie

 

08 avril (26)


 

08 avril (18)

 

le lilas blanc


CSC 0038 (2)

 

premières jonquilles

 

CSC 0049


 

CSC 0043


 

10-avril-2013 0156


 

10-avril-2013 0031

 

le pommier du Japon

 

10-avril-2013 0067


 

08 avril (19)

 

le forsythia


CSC 0054

 

10-avril-2013 0062


 

10-avril-2013 0007


 

08 avril (2)

 

le rhododendron

 

10-avril-2013 0051


 

10-avril-2013 0020


 

CSC 0010

 

le groseiller fleur

 

10-avril-2013 0057


 

08 avril (21)

 

08 avril (30)

 

le lilas violet


CSC 0115


 

10-avril-2013 0001

 

le chevrefeuille

 

10-avril-2013 0055


 

10-avril-2013 0005


 

CSC 0038

 

le cerisier


CSC 0046


 

10-avril-2013 0018

 

des minis jonquilles

 

08 avril (28)


 

CSC 0025

 

le mélèze

 

CSC 0052


 

10-avril-2013 0014


 

CSC 0153

 

CSC 0014

 

 

Si les pissenlits étaient difficiles à cultiver, ils seraient les bienvenus sur toutes les pelouses.

Andrew V. Mason

 

 

10-avril-2013 0149


 

08 avril (5)

 

 

 

voici mes petites plantations de la table de Pâques qui ont bien poussé

 

 

10-avril-2013 0164

 

CSC 0171

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 


 


 


 

 


"casse tête de la semaine" : aie, ça pique...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

cette semaine on nous demande 

"aie, ça pique"

 

 

j'ai pris à coeur de fouiller mes dossiers pour vous trouver différents piquants,

 plusieurs genres de : "aie, ça pique".....


un billet qui j'espère ne manquera pas de piquant ???


toutes les photos de ce billet sont les miennes, les infos Wikipédia 

 

 

on part dans le sud .....vous venez ?


Les Figuiers de Barbarie

aie-ca-pique 0338

 plante arborescente qui peut atteindre de 3 à 5 mètres de haut.

Son organisation en cladodes, couramment appelés « raquettes », est particulière. Les cladodes sont des tiges modifiées de forme aplatie, de 30 à 40 cm de long sur 15 à 25 cm de large et de 1,5 à 3 cm d'épaisseur.

Unis les uns aux autres, ils tendent à former des branches. Ceux de la base se lignifient pour former au-delà de la quatrième année de croissance un véritable tronc.

aie-ca-pique 0445

Ces cladodes assurent la fonction chlorophyllienne à la place des feuilles, et sont recouvertes d'une cuticule céreuse (la cutine), qui limite la transpiration et les protège contre les prédateurs.

 

 

(là je vous ai trouvé de sacrés piquants impressionnants)

aie-ca-pique 0458

L'espèce est originaire du Mexique, où elle est appelée « nopal » et figure d'ailleurs sur l'emblème du drapeau mexicain.

Il était inconnu en Europe avant les voyages de Christophe Colomb. Il fut décrit de façon précise pour la première fois en 1535 par l'Espagnol Gonzalo Fernández de Oviedo y Valdés dans son Histoire des Indes occidentales.

Sa morphologie insolite frappa les premiers conquistadors. Outre les fruits, c'est l'élevage de la cochenille qui attira surtout leur attention, mais l'élevage de cette dernière aux îles Canaries ne fut réussi qu'au XIXe siècle

aie-ca-pique 0459

Le fruit, ou figue de Barbarie, est une baie charnue, uniloculaire, à nombreuses graines (polyspermique) dont le poids peut varier de 150 à 400 g.

aie-ca-pique 0460

 Sa couleur est variable selon les variétés : jaune, rouge, blanc... La forme est également très variable, non seulement selon les variétés mais aussi selon l'époque de formation : les premiers sont arrondis, les plus tardifs ont davantage une forme allongée de pédoncule. Le nombre de graines est très élevé ; de l'ordre de 300 pour un fruit de 160 g.

aie-ca-pique 0461

 

 

      Les Agaves

aie-ca-pique 0020

      Dans ce genre, plusieurs centaines d'espèces ont été décrites.

Elles sont originaires du continent américain, principalement du Mexique mais aussi du sud-ouest des États-Unis, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Certaines espèces ont été acclimatées dans les régions méditerranéennes ou sur d'autres continents (en Indonésie notamment par les colons néerlandais pour la production de fibres textiles).

aie-ca-pique 0028

      Ces plantes forment une rosette de feuilles épaisses, succulentes, se terminant par une pointe acérée et présentant des bords épineux

      Les agaves ont une croissance lente et il faut attendre plusieurs années avant qu'elles ne fleurissent. C'est une espèce monocarpique : elles ne fleurissent qu'une seule fois avant de mourir.

aie-ca-pique 0350

 

Agave americana, a été introduit en Europe vers le milieu du xvie siècle. Il s'est répandu dans le milieu naturel tout autour de la Méditerranée, bien qu'il craigne les fortes gelées. Il est cultivé pour son bel aspect, avec une bande jaune sur le bord de feuilles (var. marginata), ou une bande blanche dans le milieu des feuilles (var. medio-picta)

aie-ca-pique 0047

Comme les feuilles se déroulent du centre de la rosette vers l'extérieur, on voit nettement la trace des épines sur le bord extérieurs des feuilles au cœur de la rosette. Il se reproduit très rapidement par ses rejets.

aie-ca-pique 0048

 

 

      Les Oursins

 

Photo 015

Les échinidés ou échinides (surnommés oursins, hérissons de mer ou châtaignes de mer) sont des organismes marins portant des piquants (et non pas des épines) sur la totalité du corps.    

 

La couleur de l'animal est très variable, elle peut être brune, noire, pourpre, verte, blanche, rouge ou multicolore. Beaucoup d'espèces présentent des tailles allant de 6 à 12 cm de diamètre, mais certaines espèces du Pacifique peuvent atteindre des diamètres de 36 cm. Le Strongylocentrotus franciscanus est la plus grande espèce connue, et elle peut vivre jusqu'à 20 ans.

Photo 016

L'oursin mâle se différencie par la couleur de son corail : il est rouge chez le mâle et jaunâtre chez la femelle.

Le régime alimentaire des oursins est généralement herbivore, constitué d'algues, mais ils consomment aussi moules, éponges, ophiures et crinoïdes1. Les oursins sont parfois charognards, et il n'est pas rare d'en capturer dans les nasses à homard, attirés par l'appât

Photo 075

Les oursins peuplent des habitats maritimes très divers, principalement côtiers, sur une profondeur allant de 0 à 100 mètres. Certaines espèces, comme le Cidaris cidaris peuvent vivre jusqu'à 1 000 mètres de profondeur, sur des fonds détritiques et coralligènes.

Photo 064

 

            Les méduses

 

 100 9782

 

Les méduses sont apparues sur Terre il y a environ 650 millions d'années pendant l'Édiacarien, bien a vant les dinosaures, et figurent probablement parmi les premiers métazoaires.

Les méduses font partie du compartiment planctonique. Elles passent toute leur vie en pleine eau. Elles sont composées de 98 % d'eau et de 2 % de matières sèches.

Les mouvements des méduses sont lents ; elles sont entrainées par les courants marins. Presque toutes les méduses sont marines, seules de rares espèces vivent en eau douce, (env. 1 %).

Une méduse est formée d'une calotte appelée ombrelle et d'un axe vertical (manubrium), fixé au centre de la face inférieure. Au bord de l'ombrelle sont attachés des filaments. La contraction des fibres musculaires de l'ombrelle propulse la méduse par bonds.

CSC 0554

 

Les méduses se reproduisent lors de leur mort.

En effet, lorsqu'une méduse est tuée elle libère ses spermatozoïdes (si c'est un mâle) et ceux-ci se dispersent dans l'océan après avoir rencontré leur équivalent femelle.

Les polypes tapissent alors le fond de l'océan. Ces polypes se développent différemment en fonction de l'espèce. Certains ne peuvent se développer qu'après un demi siècle. Plus généralement, il faut qu'un changement important intervienne (ex: changement de température, d'oxygène, coup de tonnerre) pour leur permettre de libérer les méduses ainsi formées.

 

 

 

et des derniers "piquants" dans le sud, ces pics de fer forgé, très joliment feuris

aie-ca-pique 0214

 

 

retour vers chez moi

bien moins d'infos pour ces "piquants" que l'on connait tous

 

 

Les bogues de chataignes

100 2173

en botanique, une bogue est l'enveloppe hérissée de piquants de certains fruits dont les châtaignes et les marrons.

100 2183

 

100 2378

aie !!!  pas facile à ramasser cette belle trompette de mort, elle est bien gardée...

100 2355

 

 

Le chardon bleu des Alpes

100 0325

Le panicaut bleu des Alpes encore appelé chardon bleu des Alpes (Eryngium alpinum) est une plante herbacée vivace de la famille des Apiacées.

Le chardon bleu est protégé au niveau national d'après l'arrêté du 20 janvier 1982, il est donc strictement interdit de ramasser ou d'arracher cette plante à son milieu naturel. Il est cependant possible de trouver des plants ou des fleurs coupées à la vente, produits par des professionnels

 

 

Le chardon Blanc

100 0276

ou Cirse très épineux

Dans les pâturages le chardon blanc est considéré comme une mauvais herbecar le bétail ne le mange pas à cause de ses longs aiguillons durs et acérés.

 

 

 

J'espère que la "copie" que je rend pour ce

"casse tête" vous plait ???

 


 

merci de vos visites

de vos petits mots


 

 

 

 


1 2 > >>