Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

petite mise en scène gourmande ....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

dans le cadre du thème de l'été chez Lylou

elle nous propose de faire

une mise en scène gourmande de sa région

 

 

j'ai choisi une belle journée ensoleillée de cet été avec comme cadre les fleurs de la terrasse  pour vous montrer

quelques spécialités du Dauphiné

 

 

je suis loin d'avoir tout à vous montrer, mais voici déjà une "mise en bouche" des bonnes choses dauphinoises...

 

 

des fleurs, du soleil

et le Vercors en arrière plan    

mise-en-scenes 0003 

 

     des noix

L'appellation noix de Grenoble est née par le décret loi du 17 juin 1938, c'est l'une des premières AOC fruitière reconnues.

 mise-en-scenes 0032

 

 L’aire géographique de l’AOC noix de Grenoble couvre 259 communes sur trois départements dont 183 en Isère, 47 dans la Drôme et 29 en Savoie principalement le long de la vallée de l’Isère. Les zones de plantations les plus denses se trouvent dans la basse vallée du Grésivaudan en aval de Grenoble (entre le Voironnais et le Royans), au pied du Vercors.

 mise-en-scenes 0058

Trois variétés sont autorisées Franquette, Mayette, Parisienne pour répondre aux normes de l’AOC Noix de Grenoble

 

 

Le vin de noix fait maison

mise-en-scenes 0026

 

mise-en-scenes 0040

 

 

      La pogne de Romans

 mise-en-scenes 0011

            La pogne (ou pogne de Romans) est une pâte levée en forme de couronne, faite à partir de farine, œufs et beurre et parfumée à la fleur d'oranger. C'est une spécialité de la ville de Romans-sur-Isère (Drôme).

La pogne remonte au Moyen Âge (à la fin du xiv siècle) : À l’origine cette spécialité n’était confectionnée que pour Pâques.

mise-en-scenes 0051 

 

 

on change de massif, on va en Chartreuse

 La liqueur de la grande Chartreuse

mise-en-scenes 0039

La chartreuse est une liqueur fabriquée par les moines chartreux dans les caves de Voiron en Isère, en bordure du Massif de la Chartreuse.

Selon la tradition, la chartreuse naît en 1605

mise-en-scenes 0010

À partir de l'élixir, les chartreux développent rapidement un digestif au goût original. Mais il faut attendre 1764 pour que la chartreuse verte, élaborée à partir de la recette originale, soit commercialisée sous le nom de liqueur de santé.

mise-en-scenes 0013...

      La chartreuse jaune, développée comme une version plus douce de la liqueur, est commercialisée pour la première fois en 1838

 

 

      le bleu de Vercors Sassenage

mise-en-scenes 0020

      Le bleu du Vercors-Sassenage , est un fromage français à pâte persillée 

Il bénéficie d'une AOC depuis le 30 juillet 1998, qui garantit un lait produit avec des fourrages du Parc naturel régional du Vercors par des vaches abondances, villardes et montbéliardes.

Cette AOC a consolidé la position de la race villarde sur la région, alors que celle-ci était menacée d'extinction. Le fromage bénéficie d'une AOP au niveau européen depuis 2001

mise-en-scenes 0061

      Originellement fabriqué par des moines, en 1338, le baron de Sassenage en autorisa sa commercialisation. D'autres sources disent que le fromage des montagnes de Sassenage était remis en guise d'impôts au seigneur de Sassenage par les producteurs. C'est un bleu au goût doux et onctueux.

 


       le fromage Saint Marcellin

mise-en-scenes 0017

Le Saint-Marcellin, petit fromage crémeux au lait de vache, tient son nom de son berceau d’origine : un village d’Isère au cœur du Vercors. Aujourd’hui réputé et commercialisé dans toute la France, il reste essentiellement fabriqué sur les territoires isérois et drômois. Un lien géographique fort qui devrait être prochainement reconnu par une IGP (Indication Géographique Protégée).

mise-en-scenes 0045

      Les premières mentions historiques du saint-marcellin datent du XVe siècle époque à laquelle on le trouve sur la table du roi Louis XI de France (1461-1483).

Mais c’est au XIXe siècle que l’engouement pour ce fromage se généralise, sous l’impulsion d’Auguste Casimir-Perrier, ministre de Louis Philippe, qui aurait décrété en goûtant au Saint-Marcellin en 1863 : « C’est délicieux ! Vous m’en ferez parvenir chaque semaine au château. »

 

 mise-en-scenes 0050

 

mise-en-scenes 0064

 

mise-en-scenes 0052

 

mise-en-scenes 0034

 

mise-en-scenes 0004

 

 

 

      je complète avec 3 spécialités régionales que nous aimons beaucoup

 

Le gratin dauphinois

est un mets français, d'origine dauphinoise à base de pommes de terre et de crème fraîche. Surtout pas de fromage.

 

Le gratin dauphinois a été officiellement mentionné pour la première fois, le 12 juillet 1788, à l'occasion d'un dîner offert aux officiers municipaux de la ville de Gap par Charles-Henri, duc de Clermont-Tonnerre, alors lieutenant général du Dauphiné, le plat était cuit avec des ortolans

      Sans-titre-2.jpg

 

Les pommes dauphine

spécialité culinaire française, sont des boulettes de purée de pommes de terre et de pâte à choux salée, frites à 160 °C ou 170 °C

L'expression « pommes dauphine » est datée de 1891, et serait apparue en 1864 sous la forme « pommes de terre à la dauphine »

 

La « dauphine » fait référence à l'épouse du dauphin, héritier présomptif de la couronne de France sous l'ancien régime

**********

La Raviole du Dauphiné

est depuis 1989 une appellation d'origine concernant la raviole et depuis 1998 un Label Rouge.

Depuis 2009,elle est enregistrée comme Indication géographique protégée.

 

La raviole du Dauphiné est produite à Romans-sur-Isère (département de la Drôme, province du Dauphiné) et dans le Royans, région à cheval sur les départements de l'Isère et de la Drôme.

 

Elle trouve son origine dans la gastronomie romaine.

A Romans, la consommation des ravioles est confirmée dès 1807 ; au XIXe siècle, le niveau de vie du Romanais s'améliore et les légumes sont remplacés par du fromage, dernière étape avant la composition que nous connaissons aujourd'hui; c'est un plat de fêtes préparé par des "spécialistes" : "les ravioleuses", qui se déplacent de maison en maison.

Il faut attendre les années 1960 pour voir les ravioles de Romans sur les cartes des grands restaurateurs de la vallée du Rhône, leur fabrication devenir industrielle, et leur vente franchir les limites du Dauphiné.

************

 

pour celles ne l'ayant pas encore fait

merci de me signaler en com si vous voulez participer au papotage du 1 septembre

je publierai plus tard cette fois,

nous prendrons l'apéritif du soir ensemble à la place du café, ça tombe bien j'ai un très bon vin de noix à vous faire goûter......

j'ai un repas d'anniversaire à midi

 

 

Merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

 

 

 

table du mois "farniente, ce sont les vacances"....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

dans le cadre de la table du mois chez Criquette

pour les deux mois d'été c'est Valérie qui nous demande une table

"farniente, ce sont les vacances"


j'ai choisi de participer avec cette petite table

 bucolique car mes vacances,

le plaisir du farniente et le repos

c'est dans ma campagne que je l'ai fait

 

 

 

une fois encore très très simple

 aux couleurs douces, sobres et naturelles

les pauvres fleurs que j'ai trouvé dans le champs à coté

(je ne peux toujours pas marcher)

farniente-vacances-bucolique 0057

 

 

mais je voulais au plus près du réel de l'environnement

et une place aussi aux animaux

farniente-vacances-bucolique 0032

mais avec des bouilles rigolotes comme j'ai en figurines 


ceux de nos campagne

farniente-vacances-bucolique 0107

 

farniente-vacances-bucolique 0110

 

farniente-vacances-bucolique 0066


celle là pour penser à notre Caroline

farniente-vacances-bucolique 0082


des grenouilles pour des anecdotes des copains

farniente-vacances-bucolique 0047


et surtout un gros clin d'oeil avec les vaches car ils en ont

farniente-vacances-bucolique 0077

 

farniente-vacances-bucolique 0079


voila, tout ce que j'ai pu qui je savais plairait à nos copains, beaucoup de place autour des assiettes

 (personne n'aime les tables chargées et là ils ont bien leur confort...)

les tons et les matières qu'ils aiment,

des fleurs des champs et des animaux

farniente-vacances-bucolique 0083

 

ils ont beaucoup aimé et été sensible que je cible pour eux

alors j'étais très contente

et nous avons passé une très belle soirée très amicale et joyeuse


mais dedans ....

car fin aout il fait trop vite nuit et froid pour la terrasse

mais ce fut barbecue quand même

farniente-vacances-bucolique 0015

 

farniente-vacances-bucolique 0026

 

farniente-vacances-bucolique 0104


un clin d'oil à Evelyne et nos discussions sur ces tables simples que nous aimons beaucoup faire 

et qui plaisient vraiment à nos invités pour des moments ensembles convivaux, simples et très sympas 

 

farniente-vacances-bucolique 0041

 

dès que j'ai manipulé ces fleurs mauves elles ont perdu mille petites fleurettes alors du coup j'ai mis celles ci en décor, petits point violets partout sur la table et en présentation assiette

farniente-vacances-bucolique 0051

 

farniente-vacances-bucolique 0061

 

des portes couteaux vaches en pâte à sel,

les premiers que je vous montre d'une magnifique série qui m'a été offerte

et je remercie encore très fort et très sincèrement leur créatrice qui se reconnaitra...

Sans titre 1

 

farniente-vacances-bucolique 0039

 

farniente-vacances-bucolique 0139

 

farniente-vacances-bucolique 0144

 

farniente-vacances-bucolique 0106

 

farniente-vacances-bucolique 0046

 

farniente-vacances-bucolique 0034

 

farniente-vacances-bucolique 0129

 

farniente-vacances-bucolique 0028

 

farniente-vacances-bucolique 0067

 

farniente-vacances-bucolique 0112

 

farniente-vacances-bucolique 0020

 

farniente-vacances-bucolique 0065

 

farniente-vacances-bucolique 0044

 

farniente-vacances-bucolique 0060

 

farniente-vacances-bucolique 0097

 

farniente-vacances-bucolique 0087

 

 

 

la fin du mois arrive vite

si vous souhaitez que je démarre une nouvelle saison de papotage

merci de me dire en com ici

si vous participez à celui du 1 septembre

 

cette inscription m'est très imporante

car comme vous savez il n'y a aucune obligation de publier chaque mois donc je fais ma liste et vais chercher vos liens


sinon c'est très difficile d'aller voir sur tous les blogs que je connais et les alertes de vos parutions arrivent des fois plus tard

merci d'avance

 

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 


 

"sable" pour la ronde des couleurs...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

 ce mois d'août, pour la ronde des couleurs

Escargotine nous demande "sable"

 

 

une déclinaison de tons, sable n'est pas une couleur très spécifique

sa définition cherchée sur le Net m'a donné "beige".....

 

 

 

 je vous poste un pèle mêle de mes photos de dates différentes  que j'ai beaucoup aimé prendre le temps de vous faire

j'espère que vous aimerez ???

 

et j'ai fait des petites mises scène toutes simples pour la ronde 

 

 

du sable bien sur

mais aussi différentes matières

en intérieur et extérieur dans ces tons sable

100 9806

      100 9794

      100 4543

 

Sans titre 5


 

100 4545


100 4554

 

100 4575

 

Sans titre.. 4

 

sable 0507

 

CSC 0217

 

100 0918

 

100 3207

 

Sans titre 4

 

100 0789

 

vacances08 (37)


 

100 4436

 

Sans titre 2

 

100 4628

 

sable 0208

 

CSC 0360

 

des robes, crinières, fourrures

avec du sable

Sans titre 3

sable 0020

 

CSC 0235

Sans titre 3..

Sans titre.. 5

08.03 (19)

 

sable 0021

sable 0096

sable 0382

 

 

sable 0031

sable 0044

sable 0041

sable 0037

 

 

sable 0002 (2)

sable 0005 (2)

 

 

sable 0008 (2)

sable 0020 (2)

sable 0015 (2)

Sans titre 2-copie-1

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

 


 


 




"en vert comme bleu": la table ...et en clin d'oeil mon exploit de la semaine....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

je vous souhaite un très bon et heureux dimanche à tous

un de dernière partie d'été, ces jours qui ne sont plus les mêmes une fois le 15 aout passé

 

 

mais il fait très beau chez nous et j'espère chez vous aussi.....

 

 

c'est sur ma terrasse que j'ai passé du temps ces derniers jours

et vais profiter du beau temps encore aujourd'hui

 

 

 

car je me suis cassé le petit orteil lundi

en cognant le pied apparemment bien fort et très bêtement bien sur


une jolie petite fracture sur la radio....

mais ouille que ça a fait mal....

 

 

mais comme le disait si bien Monsieur De La Fontaine

"patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"

 


alors je patiente sagement .......

pour pouvoir remarcher normalement

(car là c'est bancale et cie, pose du talon mais traine la patte...)


et n'avoir plus mal.....

 

 

 

je me fait tous les jours une poupée autour du pied

l'enflure encore un peu présente fait un petit orteil bien dodu et surtout ne le toucher qu'avec la douce bande....sinon ouille....


les jolis hématomes violets sont partis

la douleur elle est restée....

alors des petits cachets sont là "toujours prêts" pour soulager

 

 

 

 

donc j'ai choisi de vous publier cette table aujourd'hui

car une décorée pour des invités c'est pas d'actualité

et il y avait  longtemps que je n'ai pas publié pour la communauté un dimanche


mais j'ai réussi à faire une photo cet été qui me convienne

en vert comme bleu

 

une table bleue 

dans un joli décor de verdure


 Photo 2023

 

 

un gros clin d'oeil plein d'amitié à la propriétaire de la table

qui se reconnaitra sans mal 

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

 

 

 

 

 


une recette d'été que l'on mange tout l'hiver....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

aujourd'hui j'ai envie de partager avec vous

une petite recette complètement simple 

mais je me dis que peut être certaines d'entre vous n'y pensent pas

 

 

et c'est vraiment retrouver tout l'hiver une saveur d'été si particulière et brève

celle des pêches et abricots

 

 

mais pas de la confiture

 


là on mange ça en dessert, dans une coupe (ou un grand bol pour les amateurs comme mon fils...)

 

 

voici ma marmelade


j'en fait chaque été

je congèle

 

 

 j'ai acheté 20 kg de fruits pour cette recette

j'ai fait trois "fournées"

dont une petite la dernière

 

10 kg d'abricots

achetés pas très chers sur le marché, dits "à confiture" (6€ les 5 kg)

8 kg des pêches blanches en cagettes

2kg de nectarines blanches (le reste du plateau est pour d'autres recettes et à consommer à la main)

pour les 2 kg d'abricots restants

 

le sucre c'est selon votre goût

mais pour la fournée présentée ici j'ai mis peut être 500g à peine

 

 

 

le plus long c'est d'éplucher pêches ou nectarines

je coupe en petits morceaux

marmelade-2013 0001

 

soupoudrer de sucre à votre convenance

faire cuire en remuant souvent jusqu'à ce que les morceaux soient un peu tendres

marmelade-2013 0005

 

arreter le feu

dénoyauter , enlever toute trace de tâche ou autre et couper les abricots en petit morceaux aussi

les ajouter directement sur les pêches

(je fais après avoir cuit le reste pour que ça soit bien au dernier moment, que les abricots ne s'oxydent pas avec l'air, ils restent aussi comme ça meilleurs que s'ils avaient attendus)


soupoudrer de sucre toujours pour un final à votre goût, moi perso j'aime pas très sucré, mon fils plus

alors j'en met un peu plus

marmelade-2013 0007

 

mélanger le tout

marmelade-2013 0010

 

faire cuire

là la cuisson est rapide, l'abricot fond très vite

marmelade-2013 0012

 

laisser refroidir

et je fais à la louche mes bacs pour congeler

des bacs de 1l de glace, cette fournée en a eu 8, la précédente 7,

la petite 3

marmelade-2013 0015

 

ça se garde très bien au congel sur l'année

on se fait plaisir avec cette marmelade tout l'hiver et jusqu'aux prochains mois de fruits jaunes

les invités si j'en sort adorent en général

on répartira ce que l'on a pour durer au mieux car il y a 10 mois sans ces fruits......

 

 

 

peut être vous aurai je donné envie d'en faire ?????

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 


 


on continue en beauté et sérénité...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

après les arènes on a baladé encore

mais je vous propose de faire ici

une petite visite de ce lieu que j'ai beaucoup aimé

 

l'église de Saint Etienne Du Mont


Photo 602

 

je la trouve magnifique

et toutes les infos du Net m'ont confirmé qu'elle est vraiment très belle et remarquable

 

Photo 612

 

Photo 644


L'église Saint-Étienne-du-Mont est une église située sur la montagne Sainte-Geneviève, dans le Ve arrondissement de Paris, à proximité du lycée Henri-IV et du Panthéon.

Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862

Photo 595

      Construite au XVIème siècle, Saint-Étienne frappe le visiteur par son style particulier et peu courant dans la capitale,

à commencer par sa façade.

Photo 598

On est en effet en pleine période de transition entre le gothique, sous sa forme dernière, le flamboyant, et la Renaissance influencée par l’Antiquité.

 Photo 603

La structure générale est celle d’une église «halle», longue de 69 mètres et large de 25,5 mètres : le transept n’est pas saillant à l’extérieur, les bas-côtés sont très hauts.

Photo 599 

 

Photo 600

      L’église est déviée vers la gauche, sans doute en raison de la forme du terrain, mais les décalages sont peu perceptibles.

Photo 604

 

A l’intérieur,

le visiteur constatera l’évolution progressive du style : sur un plan gothique d’origine, la décoration passe des arcs en ogive du choeur, à ceux en plein cintre de la nef avec une ornementation renaissance de plus en plus présente.

Photo 605

 

Photo 609

 

Une élégante coursive fait le tour de l’église.

Photo 630

 

Photo 611

 

Photo 622

 

      La clé de voûte est caractéristique de ce mélange des influences.

Photo 608

 

Photo 646

 

j'ai découvert lors de cette visite un "jubé"

je ne connaissais pas

et en plus de voir le premier j'ai eu le privilège d'en voir un très particulier....!!!!!

 

 

Élément remarquable de l’église, le jubé construit au début du XVIème siècle,

est le seul subsistant à Paris.

Photo 640

Au Moyen Age, le jubé est à la fois une barrière séparant le chœur, où se tiennent les religieux et les chanoines, de la nef où sont les simples laïcs, et une tribune d’où est proclamée la Sainte Parole (d’où son nom, correspondant au début de la prière par laquelle le lecteur demandait la bénédiction au prêtre : «jube, domine, benedicere…» : «Daigne me bénir, Seigneur…»).

      Photo 638

 

Avec la volonté de rendre le déroulement des cérémonies de la messe visible pour tous, la plupart des jubés disparaissent au XVIIIème siècle.

      Photo 615

 

      Ce jubé allie une structure gothique interne et une ornementation pleinement Renaissance.

      Photo 614

      La balustrade est un entrelacs de dentelle de pierre, sculpté dans du calcaire de Saint-Leu.

Photo 617

      Deux escaliers à claire voie s’enroulent autour des piliers, desservant à la fois le jubé et la coursive, dont la fonction exacte, autre que décorative, n’est pas bien établie.

Photo 618


 

La chapelle Sainte-Geneviève

Photo 626

 Les reliques de la sainte ayant été brûlées pendant la Révolution de 1789 par la municipalité parisienne, et la châsse fondue, l’église accueille depuis le début du XIXe siècle des reliques de la sainte qui avaient été conservées dans d’autres églises depuis le IXe siècle.

La grande châsse actuelle contient les pierres subsistantes du sarcophage d’origine où son corps avait été placé.

 Photo 628

La chapelle, réalisée en 1853, est un bel exemple de style néo-gothique.

Les vitraux (1869) retracent l’histoire de la sainte, dont la mémoire est toujours entretenue : tous les ans, se déroule, du 3 au 11 janvier, la neuvaine de sainte Geneviève,  marquée par des célébrations en son honneur.

 Photo 623

 

Photo 625

 

Photo 627

 

L'orgue

Ce buffet du grand orgue fut construit et sculpté en 1631 par Jehan Buron, maître menuisier.

C’est le plus ancien de Paris

et, de plus, il nous est parvenu dans son état d’origine.

 Photo 641

 

Les vitraux

      Saint-Etienne possède un des ensembles les plus complets des églises parisiennes.

Photo 619

 

Photo 621

Celui-ci couvre en continu la période du début du XVIème siècle au premier quart du XVIIème siècle, moment où l’art du vitrail plonge dans une longue éclipse qui se prolongera jusqu’au XXème siècle.

Photo 620

Fait exceptionnel, la plupart des vitraux sont à leur place d’origine. Les meilleurs artistes du moment y ont collaboré.

Photo 636

 

Photo 637

 

Photo 647

 

 

Photo 613

 

Photo 632

 

Photo 633

 

Photo 635

 

 

 

Photo 648

 

Photo 649

 

Photo 650

 

Photo 654

 

Photo 667

 

Photo 663

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

 


les arènes de Lutèce .....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

pour toutes celles et ceux qui ont aimé se balader avec moi, que je remercie encore des coms 

voici la suite de nos belles balades parisienne,le jeudi 11 juillet

 


mais pour celle ci je n'étais pas qu'avec mon adorable guide Chris...

 

car ce jour là fut formidable,

j'ai fait la connaissance de deux aminautes,

elles même ont fait connaissance entre elles,

seule Chris connaissait tout le monde.....

elles ont fait le chemin jusqu'à Paris pour un déjeuner et une balade toutes les quatre


un moment vraiment très très convivial, amical, joyeux

que du bonheur !!!!

 

 

 

donc après déjeuner notre guide nous emmène aux arènes de Lutèce

 

Photo 437


Photo 439

 

Photo 440

 

Photo 444

 

Photo 446

 

 

Les Arènes de Lutèce (ancien nom de Paris) sont classées aux Monuments Historiques et se visitent gratuitement, tous les jours.

Photo 448

Ces arènes, situées dans le Quartier latin et édifiées entre le Ier et la fin du IIe siècle, pouvaient contenir environ 15 000 personnes.

Photo 452

À l’origine, leurs dimensions étaient de 132 mètres de long et 100 mètres de large.

Photo 453

 

Photo 458

 

Photo 459

Le visiteur peut encore voir l’emplacement de la loge des acteurs, la plateforme de la scène et des éléments lapidaires.

Photo 457

Les Arènes de Lutèce et les Thermes de Cluny (Musée de Cluny) sont les seuls témoignages de la période gallo-romaine encore visibles à Paris.

 

Photo 460

il sera pour nous ce banc.....

Photo-451-copie-1.jpg

n'ayez crainte......non je ne refait pas un billet sur les doigts de pieds en éventail....

c'est juste nous quatre qu'un charmant jeune couple à bien voulu photographier avec les quatre apn......

le moment était joyeux et heureux

alors je ne résiste pas à cette note d'humour avec "nos" pieds cette fois...

Photo-467---.jpg

 

Photo 469

tiens on était déjà passé là...

Photo 471

 

Photo 473

 

Photo 475

les allées du square sont bien ombragées

Photo 476

 

notre guide cherche la sortie.....

Photo 477

 

elle nous dit : c'est par là...

alors on monte....

Photo 478

 

Photo 479

 

aille... non c'est pas là !!!!

on va plus loin

j'en profite pour faire une petite photo "vue d'en haut"...

Photo-480----.jpg

 

notre guide s'exclame : ah c'est là bas...

Photo 483

alors on y va, on descend....

Photo 488

une fois sur le sable j'en profite pour immortaliser ces joueurs de pétanque

Photo 491

 

 mince !!! pas de sortie ici.....

Photo 492

 

là non plus....

Photo-495.jpg

 

c'est là haut.....

alors on monte...

Photo 494

 

mauvaise pioche alors on redescend........

Photo-496.jpg

retour sur le sable

Photo 502

d'autres joueurs de pétanque 

Photo 505

 

ahhhhh voila....

Photo 507

 

Photo 509

 

 

nous avons passé un excellent moment ici, un lieu très calme, très agréable, une jolie petite visite

 

la suite de la journée dans un autre billet

 

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

 


un été de toutes les couleurs....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

voici encore un billet léger et insolite

"haut en couleurs"


pour égayer une matinée au ciel gris

après une journée orageuse et pluvieuse chez nous

 


comme pour le farniente et les doigts de pieds en éventail

ces photos sont toutes de Paris durant 3 jours de juillet

 

 

j'ai pris du temps et mis grand soin à faire ce billet

car j'ai cherché à faire très varié

un grand pèle mêle comme vous savez j'aime vous offrir...


mais aussi pour qu'il y en ai pour tous les goûts.....


 j'espère qu'il vous apportera.......

déjà un petit moment de plaisir ici

mais aussi

verrez vous , ressentirez vous, aimerez vous ???

 

c'est pas les sujets photographiés très importants....

 

 

des clichés où les couleurs tiennent toute la place

d'autre ou elles sont plus discrètes

 

 

c'est là que la sensibilité de chacun(e)

jouera sur votre ressenti 

 

Photo 406

Photo 532

Photo 679

Photo 670

Photo 1145

Photo 1208

Photo 996

Photo 413

Photo 093

Photo 268

Photo 1043

Photo 404

Photo 318

Photo 1143

Photo 567

Photo 1165

Photo 553

Photo 474

Photo 582

Photo 627

 

Photo 1200

 

Photo 1067

 Photo 869

Photo 794

Photo 574

 Photo 411

Photo 1037

Photo 1146

Photo 972

Photo 734

Photo 294

Photo 1144

Photo 1150

Photo 1060Photo 1062

 Photo 1197

Photo 427

Photo 523

Photo 533

Photo 762

Untitled 1Untitled 2

Photo 1081

Photo 1097

Photo 1192

Photo 970

 

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 

 

 

 

 

Publié dans photos divers

Partager cet article

Repost 0

dernier volet du muséum de Grenoble...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 après les roses, le parc


je vous propose un petit tour

 expo-museum 0165

 

expo-museum 0170

dans l'entrée du muséum


avec notre célèbre Eulalie

expo-museum 0194

 

ENTREe museum

      Eulalie est une jeune éléphante d'Afrique acquise en 1878 pour 3.500 F, par Hippolyte Bouteille, premier conservateur du Muséum de Grenoble de 1847 à 1881.

Tous les enfants viennent lui dire bonjour, été comme hiver, à l'entrée du Muséum, où elle monte la garde.

 


expo-museum 0173

nous passons qu'au guichet

car notre visite du jour c'est à l'orangerie


on m'a autorisé à faire quelques photos sans flash 

expo-museum 0174

 

expo-museum 0177

 

expo-museum 0178

 

expo-museum 0179

 

expo-museum 0180expo-museum 0181

 

expo-museum 0183

 

expo-museum 0184

expo-museum 0185expo-museum 0187

 

expo-museum 0189expo-museum 0188

 

expo-museum 0190

 

 

allons à l'orangerie du muséum

 une exposition temporaire 

 « Zanimo de l’agglo » 

      zanimo.jpg

 

« Zanimo de l'Agglo » vous propose de découvrir la nature de l'agglomération grenobloise, tous ces « sauvages » qui vivent à nos côtés, en pleine ville ! 


expo-museum 0198

 

      Habitat de l'homme moderne par excellence, la ville doit-elle pour autant oublier tous les autres êtres vivants qui la peuplent ou la traversent ? Cette richesse ne peut-elle être bénéfique à l'Homme lui-même ?

 

expo-museum 0199

 

là aussi on m'a donné le droit de faire quelques photos sans flash

voici les animaux de l'entrée

 expo-museum 0201

 

expo-museum 0203

expo-museum 0204

 

expo-museum 0207

 

on avance vers l'expo temporaire


Animaux sauvages sédentaires ou migrateurs, animaux domestiques ou commensaux trouveront leur place dans cette exposition, figés par les remarquables photos de Laurent Geslin.

  expo-museum 0226

expo-museum 0227

 

expo-museum 0224

expo-museum 0228

expo-museum 0233

 

      Des plus appréciés aux  »mal-aimés », des communs aux  plus discrets vous retrouverez des anecdotes mais aussi des textes scientifiques sur ces

« zanimo de l’agglo ».

 

expo-museum 0222

 

expo-museum 0206

 

Sans titre 1

 

expo-museum 0220

 

Sans titre 1...Sans titre 2

 

expo-museum 0252

 

expo-museum 0231

expo-museum 0229

expo-museum 0232

expo-museum 0234expo-museum 0236

 

expo-museum 0241

expo-museum 0242expo-museum 0243

 

expo-museum 0244expo-museum 0247

 

Cette exposition permet également de s’interroger sur ce qu’est l’écologie urbaine :

 

La nature en ville peut-elle et doit-elle être comparée avec la nature « sauvage » ?

Quels sont les enjeux de la biodiversité urbaine ?

 

Quelles limites à la nature urbaine et dans quelles conditions ?

 

expo-museum 0254expo-museum 0255expo-museum 0256expo-museum 0259

 

 

merci de vos visites

de vos petits mots


 

 

 

 

 

amuse-bouches ..............

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

 

 

pour changer des photos de Paris

(mais j'ai d'autres billets pour les balades du 11 et 12, toujours avec ma guide préférée...)


 

je vous propose aujourd'hui quatre petits amuse-bouches ou entrées

j'ai changé un peu les recettes initiales pour les faire très simples 



ce fut l'apéro de la table végétale et minérale du 3 juillet, un rayon de soleil à permis de le faire dehors 


 

pour une fois que j'ai pensé à faire des photos !!!!


 

      avec quelques bulles bien fraîches que l'on aime tant....

amuse-bouches-aout-2013 0255

 

Tartare de tomate et guacamole en verrine

 

amuse-bouches-aout-2013 0223

Une ou deux tomates selon le nombre de verrines

Du guacamole (je l’ai acheté tout fait mais vous pouvez en faire un maison)

Tortillas « pimentées »

 


Couper en petits dés les tomates, saler, arroser d’huile d’olive  et laisser mariner au frais au moins 30 mn

Faire le montage avec les dés de tomate, le guacamole, un dé de tomate

et poser délicatement une tortilla

J’ai mis le reste des tortillas à coté dans une panière


 

 

Verrine de melon et sa chips de jambon cru

amuse-bouches-aout-2013 0231

Du melon

Du basilic

Du jambon cru

 

 

 

Prélever des billes de melon dans un ou des melons selon le nombre de verrines, les réserver au frais

Mixer le reste du (des) melon (s) avec le basilic, réserver au frais

Déposer des demi tranches de jambon cru sur du papier cuisson, surveiller la cuisson , quelques minutes, le jambon devient craquant

sortir du four, laisser refroidir

Monter vos verrines avec le jus de melon au basilic, puis les billes de melon et déposer la chips

 

amuse-bouches-aout-2013 0221

 

sur la photo des minis saucissons aussi, complément de l'apéro


 

Abricot-chèvre

amuse-bouches-aout-2013 0227

La recette initiale était avec des abricots sec, j’ai préféré des frais

Abricots frais

Fromages frais de chèvre

Herbes aromatiques selon vos gouts mais le romarin va très bien

 

 

 

Ouvrir les abricots en deux, dénoyauter

Poser dessus un demi fromage frais coupé horizontalement

 

Parsemer des herbes aromatiques, romarin et ce que vous aimez et de quelques gouttes d’huile d’olive

à préparer un peu à l'avance (30/45 mn ), que le fromage prenne un peu le parfum des herbes et que l'huile pénètre un peu

 

amuse-bouches-aout-2013 0217

 

 

crevettes citronnées et guacamole

amuse-bouches-aout-2013 0219

 

le reste du guacamole des verrines aux tomates

des crevettes décortiquées

citron

sel, poivre

piment d'espelette si vous aimez

 


 

j'ai fait mariner les crevettes avec le jus de citron, sel, poivre et tout petit peu de piment

mis au frais

sur un fond de guacamole les arranger comme vous voulez, en nombre selon la taille du contenant

 


 

amuse-bouches-aout-2013 0224

 

amuse-bouches-aout-2013 0230

 

amuse-bouches-aout-2013 0233

 

amuse-bouches-aout-2013-0260.JPG


Tchin Tchin

et très bon dimanche à vous

 


 

merci de vos visites

de vos petits mots

 

 



1 2 > >>