Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

série billet intermède "regarder de près"...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

vous le savez j'aime bien mettre mon nez, mon oeil

au plus près des choses des fois,

observer des petites bébêtes par exemple....

ou regarder une fleur en détail...

je vous propose quelques photos entre autre

de papillons que j'ai réussi à saisir cet été

 

un gros clin d'oeil à Damienne qui je suis sure

me donnera tous les noms d'espèces

série billet intermède "regarder de près"...

toutes les photos sont à l'endroit

c'est le papillon qui bougeait beaucoup...LOL

série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...

un frère (ou soeur) du précédent

photographié une semaine après le premier

série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...
série billet intermède "regarder de près"...

tout le temps en mouvement celui-ci

j'adore la photo, l'ensemble avec les fleurs...

série billet intermède "regarder de près"...

il y aura 4, 5 autres billets intermède,

 

est ce que vous aimez voir ce petit monde de près ?

série billet intermède "regarder de près"...

la Presse du Dimanche 16/08

Publié le par chemin de tables

Bonsoir à toutes et tous

 

c'est dimanche soir, le moment du rendez-vous créé par Lylou

la Presse du Dimanche 16/08

Lundi

 

Cette talentueuse artiste recycle des circuits imprimés d’ordinateur pour en faire de sublimes insectes

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Dans une société où nous sommes entourés de produits électroniques, où l’avancée technologique est exponentielle, nos appareils deviennent de plus en plus vite obsolètes. Heureusement, il existe des esprits inventifs, comme cette artiste qui recycle ses vieux circuits électroniques d’ordinateur en les transformant en sublimes insectes ailés. 

la Presse du Dimanche 16/08

Papillons, coccinelles, scarabées, le résultat de ces sculptures des temps modernes est absolument bluffant.Il faut dire que convertir ses vieux circuits électroniques en insectes ailés, il fallait y penser. Et c’est l’artiste Julie Alice Chappell qui confectionne de ses petites mains ces sculptures hors du commun. 

la Presse du Dimanche 16/08

Quand on lui demande d’où lui vient son inspiration, elle répond que tous ces minuscules composants et circuits aux couleurs métalliques brillantes lui font penser aux textures et aux détails que nous voyons quand nous regardons la nature de près. Ces oeuvres sont mises en vente dans la boutique Etsy de l’artiste.

https://www.etsy.com/shop/DewLeaf

la Presse du Dimanche 16/08

Une belle façon de combiner l’art et le recyclage ! 

la Presse du Dimanche 16/08

Mardi

 

ça y est !!!!

je viens de finir de  faire la fourmi

et engranger ( congeler) pour l'hiver

la Presse du Dimanche 16/08

des bacs de marmelade pêches blanches-abricots

 

des copinautes m'ont demandé si je faisais aussi des confitures

je n'en fais plus

car nous n'en mangeons que très peu

par contre la marmelade c'est un dessert, ça nous aimons beaucoup

la Presse du Dimanche 16/08

je fais cuire les pêches en premier

je sucre un peu  (exemple pour 4/5 Kg de fruits, 500g )

je rajoute les abricots

et je mets en barquettes

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Mercredi

 

un vrai bonheur la boite aux lettres aujourd'hui contient cette si jolie carte

encore chaleureux mercis à l'expéditrice

en voyant ces si beaux hortensias breton

je trouve les miens bien tristouilles.....LOL

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Jeudi

 

maitre corbeau sur un arbre fil perché

dans le champs d'à coté

je suis allée l'observer

une fois le soleil presque couché

 

la Presse du Dimanche 16/08

puis il s'est envollé

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Vendredi

la Presse du Dimanche 16/08

 

Cinque Terre Italie

Cinq villages classés au patrimoine mondial de l'UNESCO

la Presse du Dimanche 16/08

Cinque terre comme cinq villages les pieds dans l’eau avec leurs ports de pécheurs calfeutrés dans de superbes criques

Le paysage est typiquement méditerranéen. Les pins sculptés par la brise s’étirent sur les collines qui tombent à pic dans l’eau.

Ce littoral travaillé par la mer abrite des centaines de petites criques. L’eau est turquoise et les poissons nombreux.

la Presse du Dimanche 16/08

Monterosso, Manarola, Corniglia, Vernazza et Riomaggiore

 

sont les cinq villages qui composent les Cinqueterre.

Ces cinq petites perles sont reliées entre elles par des sentiers pittoresques.

Monterosso

 

Monterosso est la plus grosse localité des Cinque terre.  Le village est séparé en deux parr une barre rocheuse qui plonge dans la mer.  D’un côté on trouve le centre historique et de l’autre le quartier de Fégina.

Monterosso est le village qui compte le plus d’infrastructures et la plus grande plage pour les touristes et les plaisanciers.

L’église des Pères Capucins est le monument qu’il ne faut pas rater.  De cette église le panorama est extraordinaire avec une vue imprenable sur les quatre autres villages des Cinque terre.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Manarola

Manarola est un de plus beaux villages de Cinque terre. Manarola viendrait de Manium Arula qui signifie « Autel pour prier les Mani », les Mani étant les Dieux du foyer et de la famille.

Vous trouverez à Manarola la splendide église gothique Saint Laurent qui date du milieu du 14ème Siècle.

C’est à Manarola que commence le fameux sentier dell’amore qui continue vers le village de Riomaggiore.

Manarola est située  au bout de la vallée du torrent Groppo. Les écrits et les récits font de Manarola le ancien village des 5 terres..

La structure du bourg est étonnante car la base du village se situe en contre bas, les pieds dans l’eau. Les maisons semblent ensuite partir à l’assaut de la colline pour recouvrir totalement le promontoire de pierre qui domine la Méditerranée.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Corniglia

Corniglia est un village perché sur une falaise. Corniglia tient son nom d’un vieille famille romaine, les Cornelia. Pour accéder au village il faut monter le raidillon de 377 marches, la « lardarina ».

Corniglia est le seul village des cinq terres qui ne soit pas directement relié à la mer.

La gare ferroviaire se situe en contre-bas du hameau, sur le rivage.

Corniglia est entourée de vigne qui ont fait sa prospérité. Les maisons ont une architecture un peu différente des quatres autres villages. Elles sont plus basses et très étroites et s’articulent autour de la rue principale, la via Fieschi.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Vernazza

Vernazza est sûrement le plus pittoresque village des Cinque terre.

Le nom du village est issu de ses fondateurs, une ancienne famille romaine, les Vulnetia. Vernazza était le plus prospère des villages des Cinque terre.

Le bourg s’est rapidement développé le long du ruisseau Vernazzola.

La prospérité du village était certainement due à son importance stratégique.

La place est protégée et joue un rôle important à l’époque des République marinières. Le château des Doria est le meilleur témoignage de cette prospérité passée.

En 2011 la ville a été évacuée suite aux inondations exceptionnelles d’octobre.On sait que les Cinq Terres ont été fortement touchées par ce phénomène climatique mais c’est à Vernazza que les dégâts furent les plus importants. Le village fut évacué. Un torrent de boue a déferlé dans les rues pentues du centre ville. 100 millions d’euros ont dû être déboursés pour réparer les dégâts.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Riomaggiore

Riomaggiore est donc l’arrivée de la promenade dell’amore. C’est un ancien village de pêcheur. Le village aurait été fondé au 8ème Siècle par des réfugiés grecs fuyant la persécution de Leone III Isaurico.

Contrairement aux habitations des autres villages des Cinque terre, celles de Riomaggiore ont beaucoup de couleurs et sont accessibles par l’arrière au niveau des étages supérieurs.

On trouve au dessus du village, le sanctuaire de Montenero dédié à la vierge. Ce sanctuaire situé sur un colline marque la fin des Cinque terre.

Géographiquement, Riomaggiore est le village le plus à l’est et le dernier village des 5 Terres.

Le plus vieux édifices que l’on trouve dans le contre du bourg datent du 13ème siècle. Leur conservation est remarquable.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Samedi

 

j'ai fait un gâteau à la poele

mais sans les fruits comme la recette indiquait

simple et sympa à faire

et pendant les fortes chaleur pas besoin d'allumer le four mais pouvoir déguster un gâteau quand même...LOL

la Presse du Dimanche 16/08

Ingrédients / pour 4 personnes

•             150 g de farine

•             1/2 paquet de levure alsacienne

•             1 pincée de sel

•             150 g de sucre

•             15 cl de lait

•             2 oeufs

•             5 cl d'huile

•             2 poignées de cerises, (ou 3 pêches pelées, ou tout autre fruit de saison)

•             huile (ou beurre)

•             sucre vanillée

Versez la farine, le sel, la levure et le sucre et mélangez. Ajoutez le lait, les oeufs et l'huile.

Mélangez et versez la pâte dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile. Disposez les fruits dans la pâte, couvrez et faites cuire 15 min environ, à petit feu.

Retournez en vous aidant d'une assiette, faites cuire le deuxième côté avec une autre cuillère à soupe d'huile.

Servez tiède ou froid, saupoudré de sucre vanillé.

 

 

Dimanche

il a plu

et les fleurs baissent toutes la tête

le ciel est gris

il fait frais ce matin 

alors pour chasser la morosité ambiante j'ai essayé de m'interesser de près aux perles d'eau habillant les feuilles, les fleurs

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

pour quitter cette humidité extérieure

allons voir autre chose

j'ai trouvé amusant ces plantes hors du communs

 

Nous parlons souvent d’animaux étranges et incroyables, mais au sein du règne végétal, certains spécimens sont eux aussi vraiment époustouflants !

la Presse du Dimanche 16/08

Rafflesia arnoldii

Cette plante se distingue par la taille de sa fleur, la plus grande du monde.

Elle grandit dans les forêts de Bornéo et de Sumatra et peut atteindre un mètre de diamètre et peser 11 kilogrammes.

L’autre particularité de ce végétal est que lors de la floraison, elle dégage une odeur de chair en putréfaction

la Presse du Dimanche 16/08

On la surnomme d’ailleurs « fleur cadavre ». Cela a pour but d’attirer les mouches, scarabées et autres insectes qui oeuvreront à la pollinisation.La Rafflesia arnoldii est l’une des trois fleurs nationales de l’Indonésie, que le gouvernement a déclaré en danger en 1993. La fleur est soit mâle, soit femelle et a reçu ce statut du fait de sa fécondation très compliquée. Les insectes doivent d’abord se rendre sur la fleur masculine, puis sur la féminine pour que la pollinisation fonctionne. De plus, la floraison ne dure que quelques jours. Elle est également violemment attaquée par un parasite, et son territoire se réduit à cause de l’activité humaine.

la Presse du Dimanche 16/08

Amorphophallus titanum

L’Indonésie a la « chance » de posséder deux plantes que l’on surnomme « plantes cadavres ». Celle-ci se distingue de la précédente car elle ne pousse pas près du sol, mais au contraire elle peut se dresser à plus de 3,6 mètres de haut, avec une spathe en forme de trompette que l’on pourrait comparer à une baguette, ou encore un phallus pour les esprits mal tournés

la Presse du Dimanche 16/08

La fleur n’éclôt que quelques fois en quarante ans.

Lorsque c’est le cas, la puanteur se sent de très loin, comme si un corps se décomposait. L’effet est renforcé par le fait que la spathe se transforme en une masse spongieuse brune et humide. Cela attire les insectes qui assurent la pollinisation. Une fois l’odeur évacuée, les oiseaux viennent picorer les graines, ce qui assure la plantation de nouveaux spécimens.

la Presse du Dimanche 16/08

Hydnellum peckii

A noter que ce champignon n’est pas une plante, vu que c’est un champignon. Sa bizarrerie sans pareille lui a tout de même accordé une place dans cette liste. Certains l’appellent champignon dent-qui-saigne, d’autres l’associent à de la glace et du coulis de fraises, ou encore à la dent du Diable… 

la Presse du Dimanche 16/08

 Le rapprochement avec les dents vient de sa partie inférieure, parsemée de petites excroissances cylindriques et effilées qui produisent les spores. Bien qu’il puisse apparaître appétissant, il n’est pas comestible. Ce champignon pousse en Amérique du Nord, en Europe et a été récemment découvert en Corée et en Iran. Il est du type mycorhize, ce qui signifie que son habitat naturel se situe au niveau des racines des conifères, qui nourrissent le champignon alors qu’il améliore la qualité du sol autour de l’arbre. En vieillissant, il devient marron et perd ses taches liquides rouges.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

très bonne soirée à vous

 

petite absence pour moi

je vous retrouve ici mercredi

 

merci de vos visites

de vos petits mots

instant évasion dans la contemplation...photo de la semaine

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

pour notre rendez-vous chez Amartia

j'ai choisi ce moment de mercredi soir

 

 

je suis allée au bord du champs

admirer ces couleurs du ciel magiques

toujours éphémère ce moment

mais qui reste à mes yeux féerique

spectacle animé d'un ballet de traces d'avions

pour augmenter le plaisir de la contemplation

des traces aussi brillantes

que des étoiles filantes

imaginer un instant qui est dans l'avion

et pour quelle destination...

instant évasion dans la contemplation...photo de la semaine
instant évasion dans la contemplation...photo de la semaine

très bonne journée à vous

merci de vos visites

de vos petits mots

voici la fin de la balade au parc floral....

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

je vous propose la fin de notre balade 

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

avec aujourd'hui un petit tour au milieu des animaux du parc

Le Parc Floral présente 350 animaux, 67 espèces dont une majorité d'oiseaux...

voici la fin de la balade au parc floral....

Sur le Loiret, une colonie de flamants roses séjourne à l’année tandis qu’un ensemble de canards, indigènes ou non, patauge paisiblement.

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

La source du Loiret

Au cœur du Parc Floral naît l’un des plus petits affluent de la Loire : le Loiret.

Cette résurgence fait du parc un lieu unique. A l’extrémité du jardin de la Source, vous apercevrez sa source principale : le Bouillon.

voici la fin de la balade au parc floral....

Les sources du Loiret

Le Loiret a eu plusieurs sources qui sont toutes nées sur le domaine du Parc Floral de la Source, Orléans-Loiret :

L’Abîme

Cette résurgence du Loiret située en contrebas du Château était autrefois une source abondante et limpide jusqu’à ce que l’un des propriétaires du domaine y fasse exécuter divers aménagements qui engendrèrent accidentellement un effondrement partiel des rives.

Le Bouillon

Suite au comblement accidentel et partiel de l’Abîme, l’eau s’est frayée un autre chemin pour sortir de terre. Le Bouillon, résultat de ce phénomène, est aujourd’hui la source principale du Loiret. Située non loin de l’Abîme, cette résurgence tire son nom du bouillonnement de l’eau qui la caractérise.

Le Gouffre

La 3ème source du Loiret n’existe plus aujourd’hui. Située à l’embouchure du Dhuy, elle fut comblée progressivement par la chute d’arbres en 1879 et par des ouvriers qui y jetèrent des sacs de ciment.

Le Gouffre tirait son nom d’un phénomène souvent observé : en période de hautes-eaux de la Loire, le Loiret jaillissait, alimentant le Dhuy ; en période de basses-eaux, les eaux du Dhuy s’y engouffraient, se mêlant à celles du Loiret qui refluaient.

voici la fin de la balade au parc floral....

nous sommes allées déjeuner au restaurant du parc

et nous avons repris notre promenade car nous n'avions pas tout emprunté comme chemin balisé

deux ont choisi le petit train, deux sont parties à pied

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

à pied pour chercher des grenouilles.....

voici la fin de la balade au parc floral....

passer sur ce charmant petit pont

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

un arrangement de fleurs blanches

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

on traverse le jardin de formes

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

Le jardin de formes avec ses arbres taillés en nuages réveille notre imaginaire.

S’inspirant des traditions des jardins zen, il nous invite à trouver, l’espace d’un instant, équilibre et sérénité.

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

 la petite chapelle galerie d'art   

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

La ménagerie

Jouxtant l’aire de jeux, les enclos animaliers vous présentent des nombreux mammifères.

Ils sont peuplés d’animaux que l’on peut rencontrer à l’état sauvage sur l’Ile d’Ouessant, au Cameroun ou encore en Sologne. Ânes à croix, chèvres, moutons, alpagas, poules, cochons d'Inde et paons raviront les enfants !

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

le miroir d'eau et la roseraie vue d'en face cette fois

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

dernier regard sur la broderie de buis

voici la fin de la balade au parc floral....

de beaux fruits sur cet arbre

voici la fin de la balade au parc floral....

un très agréable moment, nous sommes arrivées pile quand se sont mis en route pour quelques minutes les brumisateurs

quand nous sommes arrivées

au jardin de la source

 

Traversez une légère brume et pénétrez dans le jardin de la Source.

Alcôve de verdure bordée par une végétation de milieu humide, ce jardin présente des bambous, des pétasites mais aussi des azalées japonaises.

voici la fin de la balade au parc floral....
voici la fin de la balade au parc floral....

au revoir joli parc....

voici la fin de la balade au parc floral....

merci sincèrement à vous qui m'avez accompagnée dans cette balade du parc floral d'Orléans en plusieurs billets pour essayer de vous le présenter au mieux et vous transmettre ce que j'ai éprouvé en ce lieu superbe

voici la fin de la balade au parc floral....
Partager cet article
Repost0

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

je continue de vous faire visiter de superbe parc floral d'Orléans

 

j'ai vraiment adoré sa diversité, sa beauté et l'ambiance emplie de sérénité

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

La place des fuchsias

 

Le Parc Floral accueille 78 espèces horticoles

et 20 espèces botaniques

de fuchsias.

 

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

Les fuchsias botaniques sont mis en valeur par la suspension dans des gouttes de rosée métalliques, donnant aux curieux le loisir de découvrir ces fleurs graciles sous différents angles.

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

Elle dévoile ainsi ses caractéristiques particulières de fleur ou de feuillage. Vous verrez également une race de plein soleil alors que le fuchsia est habituellement une plante d’ombre.

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

 

La roseraie

 La roseraie enveloppe le miroir.

Les allées principales sont jalonnées par une série de pergolas sur lesquelles grimpent rosiers et clématites. Présentées en association avec des vivaces et des aromatiques des variétés anciennes, modernes ou botaniques de rosiers s’épanouissent, mélangeant leurs parfums à ceux du thym et des lavandes. 

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

 La succession de roses blanches, roses et rouges exprime tour à tour l’innocence, le sentiment romantique ainsi que la passion  comme l'ont souhaité les 2 paysagistes-concepteurs réputés Eric Ossart et Arnaud Maurières.

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

Depuis la roseraie vous profiterez, assis sur le banc circulaire qui la surplombe, d’une vue remarquable sur la broderie et le château. Derrière vous, le moulin construit en 1967 à l’occasion des Floralies Internationales d’Orléans.

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

ACTUALITE : La roseraie a été entièrement rénovée entre l'automne 2013 et le printemps 2015. Rosiers et vivaces sont encore jeunes et si la floraison débute d'ores et déjà, le volume des plantes reste encore modeste. Il faut laisser un peu de temps aux plantes pour se développer et nous offrir le meilleur

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

Le jardin de dahlias

 

Longtemps nommés "chichipatli" les dahlias, originaires des hauts plateaux mexicains, arborent des couleurs chatoyantes. 

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

. Présentés dans un jardin en demi-cercle, les bandes de dahlias alternent avec des bandes de gazon jouant ainsi des contrastes entre l’uni vert de la pelouse et les couleurs panachées des fleurs.

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

162 variétés de dahlias sont présentées dans ce jardin

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...

la suite et

fin

de la visite dans le prochain billet

 

merci à toutes celles me disant aimer cette balade via mes photos et demandent si gentiment et régulièrement la suite

j'ai fais plusieurs billets pour les faire plus courts

et vous faire "progresser" dans la balade doucement comme nous avons fait

La Place aux Fuchsias, la Roseraie, le Jardin de Dahlias...
Partager cet article
Repost0

la Presse du Dimanche 09/08

Publié le par chemin de tables

Bonsoir à toutes et tous

 

voici le moment de notre rendez-vous instauré par Lylou

 

je remercie encore une fois très sincèrement

celles qui me disent régulièrement

aimer beaucoup cette gazette et l'attendre tous les dimanches soirs

j'en suis extrèmement touchée

vous êtes formidables, mille mercis

la Presse du Dimanche 09/08

Lundi

Cette artiste aux doigts de fée crée des dessins miniatures d’une précision époustouflante

la Presse du Dimanche 09/08

Lorraine Loots est une artiste incroyable, dotée d’une précision sans faille. En effet, cette dernière crée de minuscules illustrations très détaillées à la perfection. 

la Presse du Dimanche 09/08

Qu’elles soient dessinées au crayon très fin ou même à la peinture, ses créations sont d’une minutie époustouflante. Des animaux en passant par l’espace ou même ses livres préférés, Lorraine va vous en mettre plein les yeux.

la Presse du Dimanche 09/08

Époustouflant ! Avec ses doigts de fée, Lorraine réussit à créer à la perfection de minuscules illustrations. Elle nous rappelle d’ailleurs Evan Lorenzen, cet artiste de génie qui s’amusait lui aussi à illustrer des petits livres miniatures. 

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

Lequel de ces dessins vous a le plus impressionné ? L’appareil photo aux incroyables détails ou la petite abeille ?

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

Mardi

 

Rosa

tu m'as dit n'avoir pas eu de photos de Bianca dernièrement....

en voici avec Mimine

en "plein effort"

il fait très chaud.....

elles savent trouver l'ombre

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

j'ai été interpellée par ce que je voyais au bout de la pelouse ???...

en fait c'était une pie qui coucée dans l'herbe

elle avait surement chaud elle aussi

dès que j'ai approchée la fenêtre elle s'est envollée

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

Mercredi

 

en ouvrant Google

il y avait ce doodle du jour

bien sur ça m'a interessé

la Presse du Dimanche 09/08

A l'occasion du 101 ème anniversaire de l'installation du premier feu de signalisation électrique du monde, aux Etats-Unis, Google a créé ce mardi un Doodle pour rendre hommage à cette avancée majeure dans le trafic routier.

la Presse du Dimanche 09/08

Le 5 août 1914, le tout premier feu de signalisation électrique du monde était installé aux Etats-Unis, à Cleveland, dans l'Ohio. Aussi, à l'occasion du 101ème anniversaire de cette avancée majeure dans le trafic routier, Google a créé ce mardi un Doodle représentant un feu rouge planté au milieu de voitures anciennes dessinées en noir et blanc.

la Presse du Dimanche 09/08

 

A l'époque, les feux de signalisation n'existaient qu'en vert et en rouge et un agent affecté à la circulation était en charge d'intervertir les deux couleurs depuis sa cabine. Grâce à une cloche, il avertissait les automobilistes du changement.

S'il existe très peu de sources historiques sur les signaux routiers, il semblerait que ce soit à Londres, à l'intersection entre Bridge Street et Palace Yard, qu'un feu de signalisation ait été utilisé pour la première fois le 10 décembre 1868, sous la forme d'une lanterne à gaz pivotante aux couleurs rouge et verte. La journée, un bras mécanique s'acquittait de cette tache tandis que la nuit elle était prise en charge par un policier. Toutefois, moins d'un mois après le début de cette expérience, le gaz et explosa et l'agent en service fut gravement blessé.

la Presse du Dimanche 09/08

 

En France, le premier feu de signalisation électrique est posé le 5 mai 1923 à Paris, au croisement des boulevards Saint-Denis et Sébastopol: il est rouge et équipé d'une sonnerie. Il faudra toutefois attendre dix ans avant que n'apparaissent les feux tricolores imaginé par Léon Foenquinos. "On installera, aux angles des croisements de rues, des poteaux ayant trois mètres de hauteur, sur lesquels seront fixés des signaux électriques lumineux et sonores", avait déjà imaginé l'inventeur français en 1920.

Aujourd'hui, les diodes électroluminescentes commencent peu à peu à remplacer les ampoules des feux pour afficher le décompte des secondes restantes avant le changement de couleur.

 

Jeudi

 

le ciel est toujours source de contemplation chez moi

ce jeudi, il était tout bleu uni de partout

 

 

 

la Presse du Dimanche 09/08

mais d'un coup, uniquement derrière notre montagne

sont sortis des nuages blancs

j'ai fait ces photos plein face au soleil 

j'ai beaucoup aimé la magie du moment

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

Vendredi

 

une mise à l'honneur de joie du coeur

 petits bonheurs

et vous savez comme je les saisis toujours sincèrement

 

la boite aux lettres cette semaine à été formidable

4 cartes et une création cartonnage fait main magnifique

et vous verrez dans un tout autre domaine, une très belle surprise de notre administration plutôt des lettres que l'on n'aime pas recevoir en général....

j'ai bien sur pas pu ne pas vous montrer ça...LOL

 

et aussi en main propre j'ai eu des cadeaux "consommables" délicieux et hyper originaux

 

 

la Presse du Dimanche 09/08

il fait si chaud, n'ayant pas ce qu'il fallait pour faire le fameux lemon mint montré chez Nini et Lavandine

voici ce que j'ai fait, avec "les moyens du bord"....LOL

la Presse du Dimanche 09/08

le jus d'un citron jaune

1/2 l d'eau du robinet

deux petites c à café de sucre poudre

2/3 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée

mettre au frigo et déguster....hum

 

ça désalthère bien.....

 

 

Samedi

 

j'étais sur mon ordi, sur la table du séjour et je vois un adorable petit oiseau

que je n'avais encore jamais vu

se poser brièvement sur des fleurs de la jardinière

par chance mon apn était sorti

je n'ai pu prendre que quelques chichés, il a disparu dès que je me suis levée

 

savez vous le nom de cet oiseau ?

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

le matin je me suis fait accompagner de Thomas pour aller au marché acheter plusieurs cagettes de pêches et abricots ( c'est lui la mange ...)

opération "marmelade de l'année" en cours

qui sera congelée 

et là on a acheté des feuilles de menthe, du citron vert, du perrier

donc l'appéritif du jour, c'est notre invitée qui nous l'a confectionné

"mojito avec et sans alcool"

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

Dimanche

 

Tout ce qui est petit est mignon : ces animaux qui tiennent dans le creux de votre main en sont la preuve !

 

bébé hérissson, chat, crocodiles

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

bébé tortue, lapins,

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

On ne le répétera jamais assez : les animaux sont adorables ! Et davantage lorsqu’ils sont tout petits. Des chiots aux chatons en passant par des petits bébés crocodiles, ces minuscules créatures qui tiennent dans le creux de votre main vont vous faire craquer à coup sûr ! 

la Presse du Dimanche 09/08

bébé chien, poisson globe, deux bébés ornithorynques

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

bébé souris, poussin et chat

la Presse du Dimanche 09/08

Adorables ! Ces petites boules de poils (ou pas) sont vraiment craquantes.

Et vous, lequel de ces adorables animaux trouvez-vous le plus mignon ?

la Presse du Dimanche 09/08
la Presse du Dimanche 09/08

 

très belle soirée à vous

merci de vos visites

de vos petits mots

instant joliment régressif......pour la photo de la semaine

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

pour notre rendez-vous chez Amartia

je vous montre un nouveau venu chez moi

 

acheté dans la boutique du parc floral d'Orléans que je suis en train de vous faire visiter en billets

les copines se sont moquées de moi évidemment...LOL

 

mais j'ai craqué quand même....

 

je n'avais jamais vu un

paon en peluche

et un prix très doux à bien arrangé...

 

je ne suis pas du tout peluche en général mais là ce fut

un vrai coup de coeur

instant joliment régressif......pour la photo de la semaine
instant joliment régressif......pour la photo de la semaine
instant joliment régressif......pour la photo de la semaine

quand je l'ai installé sur le meuble

j'ai dit à mon fils

"comment je vais l'appeller"

et la réponse à fusé sans une once d'hésittion chez lui

 

Peter !!!!!!

 

donc voici aujourd'hui je vous montre notre 

Peter     (Pan Paon)

instant joliment régressif......pour la photo de la semaine
Partager cet article
Repost0

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

puisque certaines d'entre vous m'ont dit hier

"vivement demain".....

 vous êtes adorables, ça m'a beaucoup touché et fait plaisir bien sur

et mille mercis de vos gentils mots pour mes photos

donc...

je vous montre la suite de la balade, toujours au parc floral

 

j'avance ici dans ce parc comme nous l'avons fait avec les copines

mes photos je les veux toujours au plus près de la réalité

pour qu'on se promène "ensembles" malgré le virtuel

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

en face de la serre, ce coin repos m'a beaucoup plu

partout dans ce parc c'est beauté et sérénité

 

nous nous dirigeons vers le potager

toujours toutes les infos issus du site officiel du parc

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

Potager Ceint par un mur d’osier tressé, le potager du Parc Floral de la Source regorge de légumes, des plus classiques et connus aux plus rares et surprenants.

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

Entre les fleurs, légumes-feuilles, et légumes-tiges côtoient légumes-racines ou légumes-fruits .

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

Plus loin quelques rangs de bulbes bordent des alignements de légumes-fleurs. Dans des bacs, lentilles et fèves intriguent les curieux surpris de ne pas reconnaître les graines qu’ils trouvent dans leur assiette !

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

Au centre, des bassins peuplés de grenouilles et dont l’eau (non traitée) sert à l’arrosage des cultures.

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

La spécificité de ce potager est de présenter des cultures qui se font sans apport de produits nocifs pour l’environnement. Pour ne pas subir les attaques nous favorisons l’association de plantes et l’utilisation d’insectes auxiliaires qui repousseront les nuisibles ; c’est la lutte biologique. Ainsi, les capucines attirent les pucerons qui n’auront, de ce fait, pas besoin de prendre d’assaut les pieds de tomates ! Chaque année nous procédons également à une rotation des cultures afin de laisser au sol le temps de se régénérer.

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

Jouxtant la culture des légumes, l’espace dédié aux herbes aromatiques fait face à un ensemble de graminées qui s’exprime librement.

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

Respirez les fragrances subtiles dégagées par ces herbes odoriférantes et observez la diversité des menthes.

 

j'ai adoré tout respirer et comparer....LOL

et je n'étais pas la seule...

mais c'est moi qui faisais les photos donc......

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

les copines se sont bien moquées de moi et mes photos de "bourdons", "bébêtes".....

mais j'ai fait fi de leurs moqueries.....LOL

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques
Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

La suite de la visite du parc dans un prochain billet

 

il fait encore très chaud aujourd'hui

je reste à l'ombre et au frais...

 

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

des valeurs données à la météo, sur Grenoble on peut rajouter toujours 1 ou 2° et on voit bien comme l'Est est chaud

vous devez être trop bien en Bretagne, entre 20 et 25 woua ....LOL

Le Potager et l'espace des herbes aromatiques

merci de vos visites

de vos petits mots

Partager cet article
Repost0

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

aujourd'hui je vous emmène dans

la serre aux papillons

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

toutes les infos sont du site officiel du parc

Recréant les conditions climatiques d’un jardin  tropical, cette serre de 250 m² bénéficie de températures oscillant de 25 à 30°C et d'un taux d’humidité supérieur à 80%. 

Dans cette végétation luxuriante, bananier, papayer, vanille, ficus mais aussi les fleurs d’hibiscus et d’orchidées.

 

 

la première sensation en entrant c'est "étouffant"

dû au très fort taux d'humidité

au bout de quelques minutes j'étais comme ces feuilles....LOL

mais j'ai adoré le lieu 

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

Au milieu de cette végétation tropicale, des papillons exotiques évoluent à leur guise. Issus de fermes d’élevage du monde entier, ils vous invitent à voyager par l'imagination en Amérique du Sud, en Océanie ou à Madagascar

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

Laissez-vous charmer par la poésie de ces insectes fragiles et éphémères !

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

La serre aux papillons a pour vocation d'être un outil pédagogique. La diversité des espèces de papillons est variable ; à tout moment, il est possible de voir une cinquantaine d'espèces de papillons, soit environ une centaine au cours de la saison. 

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

. Leur durée de vie moyenne est d'environ quinze jours.

Leur alimentation est variée : nectar des fleurs, fruits très mûrs, boue, eau sucrée.

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

L'élevage des papillons contribue à la conservation des espèces et de leur habitat dans le monde tropical. Tous les papillons sont importés sous forme de chrysalides. Un à deux jours après la formation de la chrysalide, celles-ci sont soigneusement détachées, méticuleusement enveloppées dans du coton et envoyées par avion. Arrivées en France, elles sont triées (tri sanitaire) avant de nous être expédiées.

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans

un prochain billet pour la suite de notre balade dans ce parc

 

c'est depuis quelques jours de nouveau caniculaire 

alors se promener dans cette verdure et relative fraicheur est salutaire.....

La Serre aux Papillons du parc floral d'Orléans
Partager cet article
Repost0

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

 

notre adorable guide nous a proposé le deuxième jour une formidable journée 

au parc floral de la source

nous y avons déjeuner dans un très bon restaurant

et nous nous y sommes longuement promené

c'était magnifique

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

une allée presque vide

qui d'un coup fut animée d'une jolie "brochette" de mamans et poussettes....LOL

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

Présentation

Né d’un projet précurseur et ambitieux, le Parc Floral qui est simultanément lieu

de contemplation, de préservation

mais aussi d’expérimentations évolue constamment pour rester en phase avec son temps.

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

Son histoire, perpétuellement inachevée, s’écrit chaque jour.

C’est ce qui confère à ce lieu son caractère unique.

Sa spécificité naît de la conjugaison harmonieuse d’éléments plus anciens et d’autres de conception récente.

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

35 hectares de nature pour le plaisir des passionnés de jardin et des promeneurs

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

Le Parc Floral de la Source, qui épouse la forme d’un site naturel, est composé d’espaces où se juxtaposent les mondes végétal, minéral et animal.

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

Sa situation géographique singulière, à la lisière entre le coteau de Sologne et la plaine du Val de Loire, donne à son paysage un relief particulier.

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Balade dans le Loiret, Orléans volet 3

je vous laisse ici pour ce billet

nous arrivons à la

serre aux papillons

 

 

 je vous la montre dans le prochain billet

 

puis nous continuerons la balade dans le parc

Balade dans le Loiret, Orléans volet 3
Partager cet article
Repost0