à méditer...

Publié le par chemin de tables

un format de billet inhabituel chez moi mais j'avais très envie de vous proposer de "méditer" quelques secondes...une simple phrase citée par Yann Arthus Bertrand qui était invité sur France bleue pour parler de son action , présenter la fondation GoodPlanet et évoquer le dramatique constat encore de nos jours de manque de toilettes et d'eau potable dans le monde

il a dit : 

quand je préparais mon film Legacy un copain m'a dit de regarder cette vidéo, c'est un petit africain, qui dit :

"est ce que c'est vrai que en France vous avez tellement d'eau potable que vous chiez dedans"?

...

Y.A.Bertrand dit que ça l'a "vachement " fait réfléchir.....

à méditer...

oui ça fait réfléchir à notre sort de nantis car même si on fait parti des "gens qui font bien attention"

combien d'entre nous vont "beaucoup" de fois par jour faire un petit "pipi" donc une chasse ???

puis comme on nous le rabâche partout et tout le temps qu'il faut de laver les mains au maximum ... alors après les toilettes c'est déjà un lavage de mains chaque fois non ?

plus tous ceux de lavages de mains dès qu'on sort, prends des transports en commun, côtoient des gens, lieux etc...?

idem on prends la douche quotidiennement ...voire plusieurs pour ceux en ville qui ont trop chaud l'été et se rafraîchisse ainsi....?

on lave largement là aussi puisqu'on nous le dit sans cesse les fruits, les légumes etc....?

et la liste peut être longue ....mais surtout qu'en effet l'eau de nos toilettes est potable.....(sauf ceux qui ont un système de récupération totale d'eau usées recyclées et les toilettes sèches évidemment)

alors oui à méditer la phrase de ce jeune africain pour les toilettes !!!

mais aussi tant qu'on y est pour simplement l'eau potable que nous avons la chance de ne pas aller chercher à des kms pour en plus une eau loin d'être "bonne"... 

à méditer...
à méditer...

pour celles et ceux que ça intéresse voici quelques infos du Net

Les pays membres des Nations Unies se sont engagés à relever 17 objectifs de développement durable d’ici à 2030, dont « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ». De nombreux chiffres alarmants témoignent de la persistance de la crise mondiale de l’assainissement dans laquelle nous nous trouvons : 

  • Environ 60 % de la population mondiale – soit 4,5 milliards de personnes – n’a pas de toilettes à la maison ou dispose de toilettes qui ne permettent pas une gestion hygiénique des excréments.
  • 892 millions de personnes dans le monde pratiquent la défécation à l’air libre et sont privées de sanitaires - les matières fécales ne sont donc ni recueillies ni traitées.
  • 1,8 milliard de personnes boivent de l’eau potable non améliorée sans protection contre la contamination par des matières fécales.
  • Dans l’ensemble, 80 % des eaux usées résultant des activités humaines retournent dans l’écosystème sans avoir été traitées ou réutilisées.
  • Une école sur cinq dans le monde ne dispose pas de toilettes - un problème encore plus grave pour les filles pendant la période de menstruation.
  • 900 millions d'écoliers dans le monde ne disposent pas d'installations pour se laver les mains - ce qui favorise la propagation de maladies mortelles.

Source : ONU

à méditer...
à méditer...

très bonne journée à vous

à très vite pour un billet habituel

à méditer...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est bien de le dire ! On ne se rend pas compte que c'est une richesse, un bien rare pour certain pays !
Merci pat !
Répondre
C
J'ai commencé à y réfléchir quand j'ai vu des enfants, à partir, de six ans aller chercher l'eau pour leur mère avant d'aller à l'école. J'avais la chance d'avoir l'eau courante avec tout l'usage qu'on en fait et j'ai commencé à employer l'eau de lavage des légumes pour arroser les plantes. J'ai demandé à mon mari de récupérer les eaux des douches pour arroser le jardin. C'était peu mais comme le colibri, j'ai essayé de faire ma part. Gros bisous
Répondre
N
L'eau est précieuse ... j'y ai pensé hier, en regardant une émission avec un "pauvre" logeant en caravane, obligé d'aller chercher son eau à l'aide de bouteilles ... en plus elle avait l'air douteuse son eau !
On ne se rend pas compte quand çà coule au robinet !
Moi je gaspille moins en ce moment ... tellement compliqué la douche, peur de tomber, que je n'en prends pas souvent ! je ne me sens pas sale pour autant, l'eau coule aussi au lavabo !
Gros bisous, belle soirée
Répondre
N
merci, cela donne à réfléchir les photos sont belles
Répondre
R
Coucou Patricia
Ca fait sourir comme phrase mais c'est en effet interpelant.
Merci pour le partage.
Je te souhaite une belle journée.
Rohnny
Répondre
A
c'est tout a fait vrai , si j'avais les moyens l'eau de lave vaisselle et des lessives irait bien aux toilettes
bises
Répondre
A
Ton billet n'est pas anodin, j'ai fait plusieurs cession en humanitaire en Afrique et ce sujet m'interpelle beaucoup... avant il n'y en avait pas (des toilettes), et maintenant il y a des latrines, sans eau !! c'est assez rudimentaires mais plus propres ! a nous pays développés d'éviter le gaspillage... vraiment à méditer, bisous Dom
Répondre
M
Merci pour cet article qui interpelle, bisous
Répondre
P
indignation tres juste, oui on oublie que tant de gens dans le monde ne disposent pas d'eau, et ce n'est pas si loin, je peux te dire que jusqu'a l'àge de vingt ans à la campagne, nous n'avions pas d'eau courante, pas de toilettes, ni de salle de bains (il y a 70 ans) uniquement un puits, et une mare pour les animaux , alors faisons attention ! merci pour cet article chere Pat, bises
Répondre
R
C'est une vaste question , tout est question d'education.
Par contre que nous simple petit citoyen faisions attention a notre consommation d'eau ne resoudra pas le manque d'eau en Afrique. Soyons raisonnable ! Comparons se qui est comparable.
Biz
Répondre
E
une indignation bien documentée, merci, Patricia, sur ce thème du gaspillage, j'ai là une petite animation, si cela t'amuse http://eperluette.over-blog.com/2015/11/interlude.html
Répondre
M
Je fais tout mon possible pour ne pas gaspiller d'eau. Je mets au jardin des plantes qui ne nécessitent que peu d'arrosage, j'ai des chasses d'eau à deux vitesses, je jette l'eau du lavage des légumes dehors...je ne laisse pas l'eau couler inutilement et je lave souvent en programme court ce qui n'a pas besoin d'être laver autrement. mais surtout je ne supporte plus qu'on nous culpabilise sans cesse quand on voit l'eau utiliser par les agriculteurs pour cultiver des plantes qui ne sont pas appropriées à ma région comme le maïs par exemple pour ne citer que lui. Ce n'est pas pour rien si mes ancêtres ne cultivaient que des amandiers, des vignes, des oliviers et des pois chiches...l'eau ne servant près des villages qu'arroser des légumes. Qu'on revoit d'abord ce gaspillage là avant de culpabiliser les êtres humains...Cela ne résoudra pas les problèmes de l'Afrique de nous restreindre encore davantage...bisous
Répondre
D
OH oui il faut faire attention, je fais le maximum pour éviter les pertes inutiles , déjà pour mon porte monnaie , donc pour la planète , seule j'attends 15 js pour laver , laver mes sols je récupère l'eau de rinçage de ma machine à laver , etc etc , il y a longtemps que je fais attention Mais il est vrai que nous avons des habitudes bien ancrées à nous d'éduquer nos enfants pour pérenniser ce processus , ce que j'ai fait avec mon fils et maintenant mon petit-fils bisous Patricia
Répondre
D
C'est vrai que nous utilisons beaucoup d'eau, il y a quand même beaucoup de solutions pour l'économiser à notre échelle, chasse d'eau à 2 vitesses, mousseur, ne pas laisser l'eau couler au moment du lavage des dents, etc . Aider les populations en difficulté ne veut pas dire restriction chez nous. Soyons simplement tous vigilants. Très belle journée
bises
Répondre
B
Bonsoir ,chez nous on ne gaspille pas l'eau mais il y a des obligations (WC) autrement on récupère l'eau de pluie,l'eau du lavage des legumes va pour l’arrosage des fleurs etc...on peut en parler un moment ,tu me connais je récupère tout ce qui est possible .Et je suis hors de moi quand l'été on voit les céréaliers qui arrosent a outrance certes a la tombée de la nuit mais pas tjrs ,bonne nuit
Répondre
L
Nous économisons l'eau quand cela est possible, nous ne la gaspillons pas mais est-ce que cela veut dire que nous devons nous passer de tout le confort ? Cela ne réglera de toutes manières pas le problème des pays en manque d'eau.
Je trouve le gaspillage indécent.
Mais est-ce que cela veut dire que nous devons nous mettre au niveau des populations qui vont chercher l'eau aux puits, qui n'ont pas de toilettes chez eux, qui par manque d'eau (et d'éducation) manquent souvent d'hygiène ?
Je suis pour l'aide de ces populations (comme l'a fait Balavoine pour en citer que lui), pour l’apport d'une éducation à l'hygiène comme cela se fait dans les établissements scolaires privés à Madagascar….
En ce qui concerne nos toilettes, il est interdit chez nous d'injecter de l'eau non potable dans le circuit ménager mais de toute façon cela ne résoudrait pas réellement les problèmes d'eau puisque la source est la même. Seule la facture diffère !
Il y a moyen de moins utiliser d'eau dans les toilettes en installant une chasse d'eau à 2 vitesses, de moins gaspiller au robinet en mettant des mousseurs ou des robinets à 2 vitesses.
L'eau de lavage des légumes peut être réutilisée pour arroser les plantes ... Des petites solutions existent. Mettons-les en pratique.
Éduquons nos enfants au respect de la planète. Beaucoup y sont déjà sensibles.
Cela est possible à notre niveau ... Le restant est politique et nous dépasse malheureusement !

Bisous et bonne nuit !
Répondre
E
Il y a mille et une manière d'économiser l'eau mais de mauvaises habitudes se sont inscrites depuis....... longtemps!
Un billet militant.
Belle soirée.
Evelyne
Répondre
C
Sans eau pas de vie ! Nous y faisons très attention nous aussi, dans la salle de bains par exemple. Pour la chasse d'eau je ne la tire pas complètement, il me semble aussi qu'on peut mettre une brique dans la cuve.
Belle soirée, gros bisous !
Cathy
Répondre
M
Il est bon de rappeler parfois tout le confort dont nous disposons. Je ne peux comprendre que l'on puisse gâcher de l'eau.. Sûr que je fais attention!
Bises du soir
Mireille du Sablon
Répondre
C
Oui, tu as raison. Je fais toujours très attention à l'eau, on doit préserver nos réserves. Bisous
Répondre
A
C'est terrible en effet de lire tous ces chiffres. En Afrique, rien ne bouge, c'est toujours la misère dans le pays ... pourtant il est possible de creuser des puits comme le font certaines associations étrangères.
Beaucoup de questions en effet ...
Vivant seule, je fais très attention à l'eau, elle n'est pas donnée à Amiens.
Merci pour cet article
Gros bisous
Répondre
M
C'est tout à fait exact qu'il est absurde d'avoir de l'eau potable pour les toilettes.
Quand on pense à tout ce gâchis alors que d'autres personnes doivent aller chercher loin de chez elles de l'eau pas vraiment potable pour boire!!!
Mais que faire? Cela se décide à un niveau qui n'est pas le nôtre et même avec notre bulletin de vote nous ne pouvons rien faire changer.
Pour ma part, je m'efforce juste d'essayer de ne pas gâcher inutilement l'eau quand je le peux et de ne pas la souiller dans la nature. Mais sa répartition tant que notre planète en a encore, je ne sais pas la rendre plus juste.
Bonne soirée, Patricia.
Grosses bises
Répondre
C
Une page passionnante qui mérite effectivement qu'on se pose les bonnes questions ....
Il y a tant a faire dans le monde !
Merci à toi pour ce choix d'article
Bises et bonne soirée
Répondre