l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

Publié le par chemin de tables

Bonjour à toutes et tous

après l'émerveillement de l'intérieur je voulais vous montrer rapidement où elle est nichée cette grotte

L’entrée se trouve au pied des falaises de Presles,  des falaises rouges qui dominent le petit village de Choranche formant un cirque naturel  bordant le plateau des Coulmes dans les gorges de la Bourne.

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

elles sont particulièrement imposantes, impressionnantes ces falaises

nous sommes à leurs pieds quand on va entrer dans la grotte, on se sent "tout petit" et il faut se casser la nuque pour voir le haut

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

A l'entrée se trouve une intéressante exposition  d'objets inhumés lors de différentes fouilles sur le site de Choranche et dans le Vercors. Le porche de la Grotte de Choranche a été occupé du paléolithique supérieur final au néolithique, par des chasseurs-cueilleurs pour des campements provisoires, puis au fil du temps, par des agriculteurs éleveurs avec une activité domestique importante.

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

après la visite que je vous ai montrée

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

nous sortons à largement l'heure du déjeuner et la petite brasserie du site sera parfaite, une bien jolie vue depuis sa terrasse

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

et de très bons plats avec les spécialités locales bien gourmandes, je vous ai photographié mon menu

cassolette crumble de Saint Marcellin et café gourmand

je vous propose un petit reportage infos et photos du Net  pour découvrir ce fromage le Saint Marcellin (très connu partout en France)

si des fois certain(e)s parmi vous ne connaitrai pas ?!...

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

Le Saint-Marcellin, petit fromage crémeux au lait de vache, tient son nom de son berceau d’origine : un village d’Isère au pied du Vercors. Aujourd’hui réputé et commercialisé dans toute la France, il est exclusivement fabriqué sur un territoire bien défini comprenant l'Isère, la Drôme et la Savoie. Un lien géographique fort qui lui vaut d'être reconnu par une IGP (Indication Géographique Protégée).

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

Dès 1445 le futur roi Louis XI réside en Dauphiné. Le Dauphin Louis, pour passer le temps, chasse dans le Vercors. Un jour, il s’égare et se trouve en présence d’un ours gigantesque. Il fut sauvé par deux bûcherons qui lui offrirent du pain et du fromage de pays, du “Saint Marcellin” fabriqué dans la vallée. Et c’est ainsi que Louis XI  a donné à ce fromage ses premières lettres de noblesse et fut un des acteurs de sa notoriété française.

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

Mais c’est au XIXe siècle que l’engouement pour ce fromage se généralise, sous l’impulsion d’Auguste Casimir-Perrier, ministre de Louis Philippe, qui aurait décrété en goûtant au Saint-Marcellin en 1863 : « C’est délicieux ! Vous m’en ferez parvenir chaque semaine au château. »

Ce fromage fermier local se fabrique alors exclusivement dans les fermes des plaines et vallées de l’Isère, pour répondre aux besoins des paysans. Tandis que les hommes s’occupent des gros travaux, les femmes confectionnent les petits fromages destinés à la consommation familiale et à la vente sur les marchés locaux. Fabriquées en fonction des ressources disponibles sur l’exploitation, ces petites tommes sont alors réalisées à partir d’un mélange de lait de chèvre et de vache.

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

Au cours du XIXe siècle se développe un important réseau de « coquetiers ». Ces commerçants, qui ramassent les produits des fermes environnantes (œufs, fromages, chevreaux, lapins…) pour les vendre sur les marchés et dans les villes voisines contribuent largement à faire connaître le Saint-Marcellin au-delà de son lieu de production initial. Le développement des voies de communication et des moyens de transport permettent à ces ramasseurs de vendre le Saint-Marcellin jusqu’à Romans, Grenoble, Bourgoin-Jallieu et même Lyon. Puis avec l’avènement du chemin de fer et la création du réseau Paris-Lyon-Marseille, les coquetiers se font de plus en plus nombreux, la demande augmente et les paysans fabriquent davantage de fromages.

Le Saint-Marcellin est désormais exclusivement fabriqué à partir de lait de vache

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

avec des noix de Grenoble bien sur, hum !!!

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique

après s'être très agréablement restaurés nous reprenons la route pour une autre visite que j'avais choisie pour mes invités

ça sera un (deux ?) prochain billet

l'entrée de la grotte préhistorique et la sortie gastronomique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Eh oui, le bleu de Sassenage, le St Marcellin.....c'est quoi le suivant ? :) Bisous
Répondre
E
j'adore tes billets, Patricia, mais je ne reçois plus tes avis de parution
Répondre
D
tu as fait de superbes photos sur cette falaise. l'assiette de salade avec le fromage donne envie . en plus tu nous donne toute l'histoire du st marcellin avec toi on apprend plein de chose. je te fait de gros bisous
Répondre
D
imposantes falaises en effet!!! les convives ont de drôles de têtes, ils font la fête on dirait... j'aurais bien goûté du St Marcelin au chèvre, merci Louis XI, il n'a pas fait que de vilaines choses ah mais!
Répondre
N
J'étais déjà passée ici ... sans pouvoir commenter !!!
De bien jolies photos, et bien sûr un bon petit repas !!! j'aime le Saint Marcelin surtout coulant ...
Bisous, belle journée
Répondre
T
Hum un bon st marcelin bien coulant, un bon pain....que du bonheur pour mes papilles !!!!
J 'ai hâte de voir ou tu nous emmènes la prochaine fois...
Bon week-end
Répondre
A
dans mon état ,j'opte pour le repas ....miam

bises
Répondre
E
Merci pour ce reportage qui me rappelle d'excellents souvenirs...
Bonne soirée Patricia.
Evelyne
Répondre
M
Je me sens toute petite au pied de ces montagnes! Que c'est majestueux et impressionnant!
Je fais bien de ne pas entrer dans les grottes, car on en sort tout bizarres! Que vous est-il arrivé? Vous êtes couverts de figures géométriques!!! Cela part avec le temps? Ou alors vous avez fait une allergie durant le repas!!! Cela avait pourtant l'air drôlement bon!
Grosses bises Patricia.
Répondre
D
C'est comme si nous y étions encore. Par contre inutile de mettre la photo de nous à table, vu que ce ne sont que des étoiles que nous sommes évidemment (LOL). gros bisous et encore merci pour cette si belle balade. EVELYN
p.s. Nous sommes bien rentrés dans notre Picardie.
Répondre
S
Accidentellement sur mon ordi ce matin à 10 h, je peux commenter illico ce long billet bien détaillé.
A Lyon, on mange des St-Marcellin de la Mère Richard ! Bien coulant, avec une petite salade, c'est un plat-fromage parfait à la fin d'un repas, ça se mange sans faim ! Tout a été bien conservé dans la grotte, et nos ancêtres mangeaient donc de la viande ! Jolie balade. J'ai hâte de découvrir la 2e ! Gros bisous à l'air frais !
Répondre
B
Hello Patricia
Un bel endroit avec des falaises impressionnantes....
Bon Vendredi
bizz
Pat
Répondre
C
Ces falaises sont vraiment impressionnantes, je comprends qu'on se sente tout petit quand on se trouve en bas ! Je vois que ces grottes, comme certaines en Dordogne, ont été beaucoup utilisées au fil des siècles ! Quant au Saint Marcellin bien sûr je connais, même si c'est loin d'être mon fromage préféré !
Belle journée, bisous !
Cathy
Répondre
A
Le Vercors est une région que j'affectionne particulièrement et m'y promener à travers tes photos est un vrai plaisir !
Le Saint Marcelin, sans noix pour moi à cause des aphtes, un fromage qui fait bien souvent de mon plateau de fromage.
Bises, c'est plus facile le soir tard que dans la matinée de venir déposer un commentaire.
Répondre
V
Que la montagne est belle disait Jean Ferrat, et il n'avait pas tort, la montagne où que ce soit est superbe ! Merci pour ce petit exposé sur le saint-Marcelin. Bien sûr je connais ce fromage, mais pas son histoire.
Bonne soirée - BiSouS
Répondre
E
Je viens de refaire avec toi un voyage que j'avais fait quand les enfants étaient bien jeunes.Quel régal , tes photos sont superbes. J'ai apprécié l'histoire du Saint Marcellin que je déguste toujours avec bonheur.
Douce soirée, bises Patricia
Répondre
S
je suis enchantée par ton reportage, c'est tellement joli ces roches!
J'adore le saint marcellin et maintenant je connais son histoire.
Bisous et bonne soirée.
Répondre
C
On se sent tout petit dans cette immense nature ! Un peu d'humilité ça fait du bien... Bisous
Répondre
C
Impressionnante falaise avec des jolies couleurs ,
Tu me donne envie avec ton repas au resto les fromages de chèvres un délice.
Bonne soirée .
Brigitte
Répondre
M
J'aime beaucoup le Vercors. J'aime beaucoup cette baume qui est magnifique
Répondre
G
merci pour cet article et pour les rubriques expliquant la géologie ; je me disais justement que certaines falaises ressemblaient à des terrains sédimentaires et je me demandais où il y avait bien pu y avoir une mer ; voilà qui a bien répondu aux questions que ces falaises me posaient :) tout ce paysage est superbe ; merci ; bisous
Répondre
C
Impressionnant tout ça ...merci pour ce beau partage
Pour le fromage je ne le connais que de nom , jamais gouté..et comme j'adore ça je me serais surement regalée !!
Bonne soirée à toi
Bises
Répondre
L
Moi je me souviens surtout de l odeur.... ou voilà comment faire fuir les voyageurs du train...
Le café gourmand est sympa aussi.
J'aime les grottes et la tienne est tres belle. Par contre les musées de nonos ou de cailloux ce n'est pas ma tasse de thé.
Gros bisous et belle journée
Répondre
A
Heureusement que tu n'étais pas là quand les Alpes se sont formées dis-moi, tu aurais été toute pliée en accordéon ! aïe, bobo ! hi hi
Un film ton article, avec arrêts sur images ! souvent on me dit "pourquoi tu ne filmes pas ?", parce que je préfère avoir le temps de tout admirer tranquillement.
C'est époustouflant de beauté.
Et ce repas, quelle belle présentation.
Merci infiniment de tous tes commentaires lus avec délice.
Belle soirée et plein d'bisous
Répondre
M
Impressionnant ! ces rochers. Là il y a moyen de faire de chouettes randos...
Amitiés Martine
Répondre
M
Bonjour ma jolie Patricia, wow, que c'est impressionnant et tout beau, c'est superbe puis suivi d'un bon repas c'est cool! Merci pour ce reportage, j'adore les fromages!!! Bise, bonne soirée tout en douceur!
Répondre
R
Ces rochers sont si jolis, la nature est étonnante
ça m'a l'air succulent .
J'ai eu plaisir à te suivre :)
Bisous
Bonne fin de semaine
Répondre
N
cc
comme toi ont ses regaler les yeux
Répondre
D
Joli endroit et repas sympa
Bisous
Répondre
J
Une belle visite et oui ma région d'adoption est vraiment belle. Bisous
Répondre
F
Merci pour ce beau reportage et bisous
Répondre