la Presse du Dimanche 16/08

Publié le par chemin de tables

Bonsoir à toutes et tous

 

c'est dimanche soir, le moment du rendez-vous créé par Lylou

la Presse du Dimanche 16/08

Lundi

 

Cette talentueuse artiste recycle des circuits imprimés d’ordinateur pour en faire de sublimes insectes

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Dans une société où nous sommes entourés de produits électroniques, où l’avancée technologique est exponentielle, nos appareils deviennent de plus en plus vite obsolètes. Heureusement, il existe des esprits inventifs, comme cette artiste qui recycle ses vieux circuits électroniques d’ordinateur en les transformant en sublimes insectes ailés. 

la Presse du Dimanche 16/08

Papillons, coccinelles, scarabées, le résultat de ces sculptures des temps modernes est absolument bluffant.Il faut dire que convertir ses vieux circuits électroniques en insectes ailés, il fallait y penser. Et c’est l’artiste Julie Alice Chappell qui confectionne de ses petites mains ces sculptures hors du commun. 

la Presse du Dimanche 16/08

Quand on lui demande d’où lui vient son inspiration, elle répond que tous ces minuscules composants et circuits aux couleurs métalliques brillantes lui font penser aux textures et aux détails que nous voyons quand nous regardons la nature de près. Ces oeuvres sont mises en vente dans la boutique Etsy de l’artiste.

https://www.etsy.com/shop/DewLeaf

la Presse du Dimanche 16/08

Une belle façon de combiner l’art et le recyclage ! 

la Presse du Dimanche 16/08

Mardi

 

ça y est !!!!

je viens de finir de  faire la fourmi

et engranger ( congeler) pour l'hiver

la Presse du Dimanche 16/08

des bacs de marmelade pêches blanches-abricots

 

des copinautes m'ont demandé si je faisais aussi des confitures

je n'en fais plus

car nous n'en mangeons que très peu

par contre la marmelade c'est un dessert, ça nous aimons beaucoup

la Presse du Dimanche 16/08

je fais cuire les pêches en premier

je sucre un peu  (exemple pour 4/5 Kg de fruits, 500g )

je rajoute les abricots

et je mets en barquettes

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Mercredi

 

un vrai bonheur la boite aux lettres aujourd'hui contient cette si jolie carte

encore chaleureux mercis à l'expéditrice

en voyant ces si beaux hortensias breton

je trouve les miens bien tristouilles.....LOL

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Jeudi

 

maitre corbeau sur un arbre fil perché

dans le champs d'à coté

je suis allée l'observer

une fois le soleil presque couché

 

la Presse du Dimanche 16/08

puis il s'est envollé

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Vendredi

la Presse du Dimanche 16/08

 

Cinque Terre Italie

Cinq villages classés au patrimoine mondial de l'UNESCO

la Presse du Dimanche 16/08

Cinque terre comme cinq villages les pieds dans l’eau avec leurs ports de pécheurs calfeutrés dans de superbes criques

Le paysage est typiquement méditerranéen. Les pins sculptés par la brise s’étirent sur les collines qui tombent à pic dans l’eau.

Ce littoral travaillé par la mer abrite des centaines de petites criques. L’eau est turquoise et les poissons nombreux.

la Presse du Dimanche 16/08

Monterosso, Manarola, Corniglia, Vernazza et Riomaggiore

 

sont les cinq villages qui composent les Cinqueterre.

Ces cinq petites perles sont reliées entre elles par des sentiers pittoresques.

Monterosso

 

Monterosso est la plus grosse localité des Cinque terre.  Le village est séparé en deux parr une barre rocheuse qui plonge dans la mer.  D’un côté on trouve le centre historique et de l’autre le quartier de Fégina.

Monterosso est le village qui compte le plus d’infrastructures et la plus grande plage pour les touristes et les plaisanciers.

L’église des Pères Capucins est le monument qu’il ne faut pas rater.  De cette église le panorama est extraordinaire avec une vue imprenable sur les quatre autres villages des Cinque terre.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Manarola

Manarola est un de plus beaux villages de Cinque terre. Manarola viendrait de Manium Arula qui signifie « Autel pour prier les Mani », les Mani étant les Dieux du foyer et de la famille.

Vous trouverez à Manarola la splendide église gothique Saint Laurent qui date du milieu du 14ème Siècle.

C’est à Manarola que commence le fameux sentier dell’amore qui continue vers le village de Riomaggiore.

Manarola est située  au bout de la vallée du torrent Groppo. Les écrits et les récits font de Manarola le ancien village des 5 terres..

La structure du bourg est étonnante car la base du village se situe en contre bas, les pieds dans l’eau. Les maisons semblent ensuite partir à l’assaut de la colline pour recouvrir totalement le promontoire de pierre qui domine la Méditerranée.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Corniglia

Corniglia est un village perché sur une falaise. Corniglia tient son nom d’un vieille famille romaine, les Cornelia. Pour accéder au village il faut monter le raidillon de 377 marches, la « lardarina ».

Corniglia est le seul village des cinq terres qui ne soit pas directement relié à la mer.

La gare ferroviaire se situe en contre-bas du hameau, sur le rivage.

Corniglia est entourée de vigne qui ont fait sa prospérité. Les maisons ont une architecture un peu différente des quatres autres villages. Elles sont plus basses et très étroites et s’articulent autour de la rue principale, la via Fieschi.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Vernazza

Vernazza est sûrement le plus pittoresque village des Cinque terre.

Le nom du village est issu de ses fondateurs, une ancienne famille romaine, les Vulnetia. Vernazza était le plus prospère des villages des Cinque terre.

Le bourg s’est rapidement développé le long du ruisseau Vernazzola.

La prospérité du village était certainement due à son importance stratégique.

La place est protégée et joue un rôle important à l’époque des République marinières. Le château des Doria est le meilleur témoignage de cette prospérité passée.

En 2011 la ville a été évacuée suite aux inondations exceptionnelles d’octobre.On sait que les Cinq Terres ont été fortement touchées par ce phénomène climatique mais c’est à Vernazza que les dégâts furent les plus importants. Le village fut évacué. Un torrent de boue a déferlé dans les rues pentues du centre ville. 100 millions d’euros ont dû être déboursés pour réparer les dégâts.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Riomaggiore

Riomaggiore est donc l’arrivée de la promenade dell’amore. C’est un ancien village de pêcheur. Le village aurait été fondé au 8ème Siècle par des réfugiés grecs fuyant la persécution de Leone III Isaurico.

Contrairement aux habitations des autres villages des Cinque terre, celles de Riomaggiore ont beaucoup de couleurs et sont accessibles par l’arrière au niveau des étages supérieurs.

On trouve au dessus du village, le sanctuaire de Montenero dédié à la vierge. Ce sanctuaire situé sur un colline marque la fin des Cinque terre.

Géographiquement, Riomaggiore est le village le plus à l’est et le dernier village des 5 Terres.

Le plus vieux édifices que l’on trouve dans le contre du bourg datent du 13ème siècle. Leur conservation est remarquable.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

Samedi

 

j'ai fait un gâteau à la poele

mais sans les fruits comme la recette indiquait

simple et sympa à faire

et pendant les fortes chaleur pas besoin d'allumer le four mais pouvoir déguster un gâteau quand même...LOL

la Presse du Dimanche 16/08

Ingrédients / pour 4 personnes

•             150 g de farine

•             1/2 paquet de levure alsacienne

•             1 pincée de sel

•             150 g de sucre

•             15 cl de lait

•             2 oeufs

•             5 cl d'huile

•             2 poignées de cerises, (ou 3 pêches pelées, ou tout autre fruit de saison)

•             huile (ou beurre)

•             sucre vanillée

Versez la farine, le sel, la levure et le sucre et mélangez. Ajoutez le lait, les oeufs et l'huile.

Mélangez et versez la pâte dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile. Disposez les fruits dans la pâte, couvrez et faites cuire 15 min environ, à petit feu.

Retournez en vous aidant d'une assiette, faites cuire le deuxième côté avec une autre cuillère à soupe d'huile.

Servez tiède ou froid, saupoudré de sucre vanillé.

 

 

Dimanche

il a plu

et les fleurs baissent toutes la tête

le ciel est gris

il fait frais ce matin 

alors pour chasser la morosité ambiante j'ai essayé de m'interesser de près aux perles d'eau habillant les feuilles, les fleurs

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

pour quitter cette humidité extérieure

allons voir autre chose

j'ai trouvé amusant ces plantes hors du communs

 

Nous parlons souvent d’animaux étranges et incroyables, mais au sein du règne végétal, certains spécimens sont eux aussi vraiment époustouflants !

la Presse du Dimanche 16/08

Rafflesia arnoldii

Cette plante se distingue par la taille de sa fleur, la plus grande du monde.

Elle grandit dans les forêts de Bornéo et de Sumatra et peut atteindre un mètre de diamètre et peser 11 kilogrammes.

L’autre particularité de ce végétal est que lors de la floraison, elle dégage une odeur de chair en putréfaction

la Presse du Dimanche 16/08

On la surnomme d’ailleurs « fleur cadavre ». Cela a pour but d’attirer les mouches, scarabées et autres insectes qui oeuvreront à la pollinisation.La Rafflesia arnoldii est l’une des trois fleurs nationales de l’Indonésie, que le gouvernement a déclaré en danger en 1993. La fleur est soit mâle, soit femelle et a reçu ce statut du fait de sa fécondation très compliquée. Les insectes doivent d’abord se rendre sur la fleur masculine, puis sur la féminine pour que la pollinisation fonctionne. De plus, la floraison ne dure que quelques jours. Elle est également violemment attaquée par un parasite, et son territoire se réduit à cause de l’activité humaine.

la Presse du Dimanche 16/08

Amorphophallus titanum

L’Indonésie a la « chance » de posséder deux plantes que l’on surnomme « plantes cadavres ». Celle-ci se distingue de la précédente car elle ne pousse pas près du sol, mais au contraire elle peut se dresser à plus de 3,6 mètres de haut, avec une spathe en forme de trompette que l’on pourrait comparer à une baguette, ou encore un phallus pour les esprits mal tournés

la Presse du Dimanche 16/08

La fleur n’éclôt que quelques fois en quarante ans.

Lorsque c’est le cas, la puanteur se sent de très loin, comme si un corps se décomposait. L’effet est renforcé par le fait que la spathe se transforme en une masse spongieuse brune et humide. Cela attire les insectes qui assurent la pollinisation. Une fois l’odeur évacuée, les oiseaux viennent picorer les graines, ce qui assure la plantation de nouveaux spécimens.

la Presse du Dimanche 16/08

Hydnellum peckii

A noter que ce champignon n’est pas une plante, vu que c’est un champignon. Sa bizarrerie sans pareille lui a tout de même accordé une place dans cette liste. Certains l’appellent champignon dent-qui-saigne, d’autres l’associent à de la glace et du coulis de fraises, ou encore à la dent du Diable… 

la Presse du Dimanche 16/08

 Le rapprochement avec les dents vient de sa partie inférieure, parsemée de petites excroissances cylindriques et effilées qui produisent les spores. Bien qu’il puisse apparaître appétissant, il n’est pas comestible. Ce champignon pousse en Amérique du Nord, en Europe et a été récemment découvert en Corée et en Iran. Il est du type mycorhize, ce qui signifie que son habitat naturel se situe au niveau des racines des conifères, qui nourrissent le champignon alors qu’il améliore la qualité du sol autour de l’arbre. En vieillissant, il devient marron et perd ses taches liquides rouges.

la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08
la Presse du Dimanche 16/08

très bonne soirée à vous

 

petite absence pour moi

je vous retrouve ici mercredi

 

merci de vos visites

de vos petits mots

Publié dans presse du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fleurdesprairies 24/08/2015 18:43

Quel bonheur ce billet, qui nous apprend tant de choses, plus étonnantes les unes que les autres! Je suis sensible à la poésie des papillons, plus qu'aux grosses fleurs et aux champignons qui m'écoeurent un peu...Mais j'adore les villages italiens, les couleurs sont si belles, presques irréelles.
Bisous
Odile

hatshop 23/08/2015 10:34

Je viens seulement de prendre connaissance de ta revue de presse de dimanche dernier et il aurait été fort dommage de la louper !!! Quel régal... Des objets magnifiques, de la gourmandise et ce petit voyage en Italie qui me rapelle de merveilleux moments (il y a un moment déjå) j'avais adoré les Cinque Terre. Puis découverte de cette fleur géante ! @très bientôt. Bisous. Cath

arlette 20/08/2015 18:05

vraiment jolis ces insectes et les villages d'Italie ...quand aux fleurs disont qu'elles sont bizarres!!

bises

LylouAnne 20/08/2015 17:14

Coucou ma Pat, une presse très riche de nouveau comme tu sais si bien le faire.
Superbes les créations de cette artiste, c'est de la poésie tellement c'est beau.
Ouh gourmande de fruits que je suis, j'aimerais beaucoup tes petites comportes, je n'ai jamais pensé à les congeler.
Une bien jolie carte postale bretonne et je t'assure ma Pat que tu n'as pas à rougir de tes hortensias, ils sont très beaux.
Joli moment de poésie avec tes corbeaux sur le fil et tes perles d'eau, comme toi je les adore.
Merci pour ta recette de gâteau à la poêle, voilà bien un dessert que je n'ai jamais testé, il faut que j'y pense.
Et enfin de superbes photos de ces villages italiens, merci du partage.
Merci de cette belle presse, je sais que tu prends autant de plaisir que moi à la rédiger chaque dimanche, je suis ravie Pat.
Gros bisous.
Lylou

emma 19/08/2015 12:28

on se plaint souvent que les médias ne donnent que de mauvaises nouvelles, eh bien toi, tu as créé le journal du beau et bon, c’est super !

Crisitane 19/08/2015 10:40

Ces fleurs sont immondes et en plus très présentes par la taille et l'odeur ! Beurk !!!
Je préfère et de loin ces jolis insectes ailés, un miracle du recyclage et ces villages italiens si colorés. Je prendrai bien la route pour aller de l'un à l'autre.
Je me demande si je ne me ferai pas le gâteau à la poêle. Bien que j'ai fait cuire, hier soir, le gâteau magique pour mon après-midi avec Catherine.
Moment de poésie avec le corbeau et les fleurs perlées.
Une très belle presse, encore une fois.
Gros bisous et bonne semaine !

evelyne b. 19/08/2015 09:58

Un, enfin des, voyages avec la presse du dimanche.... Un beau moment!
Coup de coeur pour le dernier dessin!!!!
Belle semaine.
Bises de la capitale.
Evelyne

jackie 18/08/2015 18:21

Encore un billet qui nous fait voyager et découvrir des espèces inconnues. Les papillons sont superbes. Bises et bonne soirée

Berthe 17/08/2015 17:43

Coucou Pat! la presse du dimanche est encore bien variée!J'aime beaucoup les insectes cette artiste est incroyable,c'est vraiment magnifique.Les villes Italiennes sont magnifiques.Merci pour le recette du gâteau a essayer....Bonne petite pose à bientôt ,bonne semaine bisoussssssssssss!

Poussière d'Argence 17/08/2015 12:18

Quel merveilleux billet,
je ne sais par quoi commencer,
peut être ce qui m'a le plus émue "les 5 terres"
la splendeur Italienne, j'en suis toute retournée,
je pensais que mes Goudes de Marseille ou Calanques de Cassis
étaient exceptionnelles.
Ce chef d'œuvre Italien les bat mille fois.
Ton reportage est de toute beauté et très bien argumenté.
Merci, mille mercis
Les plantes Asiatiques géantes, je ne connaissais pas, c'est incroyable.
Merci aussi pour tes 2 recettes surtout le deuxième gâteau qui se fait comme une omelette.
Et pour finir cette artiste très talentueuse, qui crée de magnifiques insectes avec des restes pas très beaux.
Je te remercie encore j'ai vraiment adoré ce billet rempli de beauté, de découvertes et même un peu surprenant (les plantes géantes).
Je t'embrasse et te souhaite une excellente semaine.
Maryse

nathie01300 17/08/2015 11:33

Très joli article. J'aime beaucoup les papillons et les paysages colorés d'Italie.
Bonne petite pause.
Bises, Patricia.

dam72 17/08/2015 10:33

Tes gouttes son sublimes mieux que les miennes!! Bravo

dam72 17/08/2015 10:26

merci pour cette belle revue! bien le recyclage! J'aimerai bine voir les cinque terre j'y suis passée pas loin mais on avait pas le temps d'y aller! bon provision pour l'hiver et curieux ces fleurs et plantes!!
Bon lundi
Bisous

Evelyne 17/08/2015 10:17

J'ai adoré les insectes . L'Italie aussi mais je connaissais. Suis en route vers Nantes. Bisous

zazafolle 17/08/2015 10:17

Ton billet est très intéressant.
- Merci pour la forêt de Bornéo : Il faut absolument boycotter les produits à base d'huile de palme causant la déforestation et la spoliation des terres de ses habitants humains et naturels. Nous faisons travailler les producteurs du coin. Il suffit juste d'aller dans les rayons artisanats et acheter ne serait-ce qu'une pâte à tartiner ou biscuit. Si tout le monde faisait ce petit geste, les grandes firmes agroalimentaires se feraient moins de tunes sur le dos de ces pauvres habitants et ce massacre cesserait petit à petit.
- Je tire mon chapeau à cette artiste de talent ! Comme tu le dis, il fallait y penser !
- Comme ils ont la chance, ces italiens, d'habiter dans des villages qui sentent la chaleur tout au long de l'année !

sylvie 17/08/2015 10:11

Un bon moment à parcourir ta presse du dimanche ce matin , oui je suis callée dans mon canapé avec un mal de bassin dû à une discopathie et une torsiondu pied hier en fin d'après-midi.
Je me suis régalée du reportage des villages italiens si colorés.
Cette artiste crée des splendeurs avec du recyclage informatique!
Des fleurs invraisemblables, et pour finir je ne trouve pas tes hortensias moches!!
bonne semaine Patricia', bises.

ABC 17/08/2015 09:46

Encore une bien belle semaine, riche de belles et bonnes choses...
je remets ma maison en ordre et reprends petit à petit le fil de mon blog...
Bisous et bonne semaine (la semaine prochaine, je me remets aux confitures)

nini l'Alsacienne 17/08/2015 09:21

Ces objets fabriqués sont très beaux et originaux ! Les hortensias sont magnifiques tout comme ces villages que tu nous montres !
Ton gâteau à la poele .... connaissais pas ! mais il ne fait plus trop chaud pour mettre le four !
La plante qui sent mauvais, j'en ai déjà entendu parlé ....
Miamm pour tes conserves
Tes photos de gouttelettes sont de vraies merveilles, çà je ne sais pas faire !!!
Très bonne semaine à toi ! gros bisous

Timéa 17/08/2015 09:03

Chez moi , c'est la période des confitures, je suis dans la gelée de mûres, quel boulot !!!!!!!!! mais pour un délicieux résultat ! Ils sont sublimes ces petits insectes, il fallait y penser de recycler ces composants , je serais curieuse de les voir en vrai . Ces villages italiens sont de toute beauté .La photo de Manarola le soir me fais penser a une crèche Tes hortensias sont plus chétifs que ceux de la carte postale car les tiens non pas notre climat......remarques les miens sont aussi maigrichons mais la cause est que je les ai taillés très courts cet hiver. Personnellement je trouve bien dommage que de tels massifs imposants d'hortensias cachent les belles façades en pierre des maisons. Je te souhaite de passer une belle semaine. Biz

Chris 17/08/2015 07:36

une jolie semaine,
je ne connaissais pas le gâteau à la poele ; trop rigolo le dessin, ça me rappelle moi :-)
bisous,

Maria-Lina 17/08/2015 03:13

Bonjour ma douce Patricia, une autre superbe semaine, cet artiste fait des merveilles, c'est tellement original! Hummm de bonne marmelade, j'adore! Ah les Cinque Terre, quel endroit magnifique, tellement de beaux souvenirs pour moi, un droit ou je retournerais tout de suite! Wow, un gâteau à la poêle, je n'ai jamais fait cela, ça semble délicieux, merci pour cette belle recette et cette ferle qu'elle est impressionnante! Merci ma douce amie pour ce merveilleux partage, gros bisous et bon lundi tout en douceur!

Michèle 16/08/2015 22:28

Coucou Patricia, Juste un bref passage chez moi avant de repartir fin de semaine. J'en profite pour voir ta presse du dimanche que j'aime toujours autant. Belle initiative de cette artiste qui recycle si joliment les composants des ordinateurs. C'est vraiment très réussi. Ta petite recette à l'air bien sympa tout comme ta marmelade qu'il doit être agréable de déguster en hiver pour faire perdurer les beaux jours. Tes photos perles d'eau sont sublimes aussi. Quant à la plante géante amorphophallus titanum elle était dans les serres du jardin des plantes de Nantes lors de sa floraison, mais celle ci ne dure que très peu de temps et je n'ai pu aller pour prendre des photos ! Je te souhaite une douce soirée. Désolée d'être très absente de la blogo en ce moment. Gros bisous.

Calinquette 16/08/2015 22:06

Superbe ! J'aime les papillons originaux, les recettes simples, les choses originales. Bref je me suis comme toujours régalée ! Bisoussss

lavandine 16/08/2015 21:52

Ah j'ai oublié les cnqueterre que j'appelle le paradis sur terre. Nous y avons été à deux reprises et nous avons dormi à chaque fois juste à côté de la plage qui est sur ta première photo.
Re bisous ;-)

lavandine 16/08/2015 21:51

J'aime bien tes papillons mais sans la partie recyclage... Je ne trouve pas de poésie aux pièces des ordis ais les ailes sont très jolies....
Ton gâteau ressemble en fait à une grosse crêpe alsacienne. Essaie la prochaine fois avec quelques fruits. C'est succulent.
Le top ce sont tes gouttelettes d'eau. C'est magnifique. Bravo !
Gros bisous.

tablenfete 16/08/2015 21:20

Toujours très riche tes billets, pour moi c'est vraiment comme un petit journal où je découvre des choses incroyables et méconnues...J'adore ! En ce qui me concerne, les fleurs me font presque peur...Bises et belle escapade ! Séverine

botta danièle 16/08/2015 21:14

encore une belle presse , un vrai régal, les fleurs gigantesques sont époustouflantes,
tu as mis en valeur les gouttes d'eau, je ne suis qu'à 4 h de route des Cinqterres et je n'y suis jamais allée, il va falloir y remédier
merci pour cette belle presse , belle soirée
bisous

rosa 16/08/2015 21:04

Une bonheur ton billet, j'adore tes images et tes fleurs du jardin sous la pluie.
Bonne semaine ma Pat, je t'embrasse
rosa
Ps calinets pour Bianca et Mimine

flipperine 16/08/2015 20:32

Une belle semaine avec des fleurs extraordinaires

Au fil du temps 16/08/2015 20:23

Très intéressant les jolis insectes recyclés, je trouve l'idée et le résultat vraiment réussis -
Et qu'ils sont beaux ces villages italiens : j'ai tout de suite envie d'y partir - je me souviens d'un reportage sur les cinq terres -
Par contre, pas top du tout ces fleurs énormes et étranges - elles font plutôt peur - nos fleurs de climat tempéré sont tellement plus attrayantes, comme les hortensias par exemple -
Bonne soirée et belle semaine à venir - bizz